Business

Inop's veut rapprocher les SSII spécialisées des grands comptes

Plutôt que de référencer des grands fournisseurs qui vont sous-traiter les tâches à de petits acteurs en prenant une marge, pourquoi ne pas choisir directement la bonne SSII disposant des compétences requises ? Ni SSII lui même, ni groupement de prestataires, Inop's est une plate-forme qui veut aider à la mise en relation des grands comptes et des SSII de niche.

PublicitéDepuis une dizaine d'années, afin de réduire leurs coûts, les grands comptes ont industrialisé leurs procédures d'achat, y compris dans l'informatique. Conséquence : elles référencent ou déréférencent leurs fournisseurs, en particulier les SSII. Les grandes SSII sont sorties gagnantes de cette pré-sélection, les moyennes et petites SSII, et toutes celles qui occupent des niches, sont écartées des appels d'offres. Ce schéma est largement connu. Des SSII de la taille d'une PME, pourtant très expertes, sont éjectées d'office des procédures d'appels d'offre. Ce processus de sélection a entraîné un effet pervers. Les grandes SSII, faute de compétences ou d'implantations géographiques suffisantes, ont parfois sous traité une partie des contrats obtenus dans les grands comptes. Les petites SSII et les SSII spécialisées gardent ainsi du business, mais sans être maître des contrats et sans gagner la reconnaissance technique et tarifaire de leurs engagements. A l'opposé, les grands comptes donneurs d'ordre ne s'y retrouvent plus. « Ce phénomène de sous traitance des grandes SSII vers les SSII plus spécialisées s'est même accéléré, note Laurent Lévy, l'un des associés fondateurs d'Inop's. C'est devenu une sous-traitance à outrance. » D'un côté, les donneurs d'ordre perdent de vue la teneur du contrat, de l'autre, la SSII spécialisée qui assure ce contrat ne perçoit pas la marge qu'elle devrait. De cette double frustration est née l'idée de créer Inop's. Une plate forme destinée à mettre en relation, d'une part les opérationnels des grands comptes soucieux de traiter avec des sociétés référencées dans des contrats clairement menés, de l'autre, des SSII qui n'entendent pas se faire laminer encore plus en période de crise. Elles voient en effet s'envoler entre 15 et 40% de la marge réalisée sur les contrats. Un marché devenu très opaque Un marché devenu très opaque « Il règne une grande opacité sur ce marché » analyse Laurent Lévy. Pour y remédier, il propose aux deux parties d'adhérer à sa plate forme. Côté grands comptes, Inop's leur propose un fonctionnement industriel, avec 80 points d'engagements, sur les prestations qui leur seront proposées via Inop's. Six à sept grands comptes sont prêts à la rejoindre, les premiers noms seront dévoilés d'ici un mois. Côté SSII, Laurent Lévy et ses associés ne sélectionnent que des sociétés spécialisées, pas de généralistes donc. Ils ont créé une cartographie des SSII et de leurs prestations et souhaitent avoir une cinquantaine d'adhérents de ce type d'ici la fin de l'année en couvrant l'ensemble de la France. « Nous allons leur ouvrir un marché auquel elles n'avaient plus accès », souligne Laurent Lévy. Lancé officiellement le 2 septembre, Inop's est en gestation depuis plusieurs mois. La société, une sas au capital de 131 450 euros, ambitionne de réaliser un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros sur le premier exercice de neuf mois. Inop's devrait compter une quinzaine de collaborateurs en 2010. Actuellement, la société travaille sur deux types de prestations : infrastructure et production, application et intégration. Dans un second temps, elle traitera deux autres sujets : les télécommunications et la haute technologie.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous démarré la conteneurisation de vos applications en production ?