Juridique

Hertz contre Accenture : quatre leçons à tirer d'un désastre IT

Hertz contre Accenture : quatre leçons à tirer d'un désastre IT
Après un projet IT ne s'étant pas déroulé comme prévu, Hertz accuse Accenture de rupture de contrat et de pratiques commerciales déloyales.

Analyser les projets IT qui ont échoué permet de récolter bien des informations utiles et des enseignements spécifiques. Nos collègues de CIO Etats-Unis ont extrait quatre leçons du procès Hertz contre Accenture, applicables à la majorité des contrats d'externalisation.

Les projets réussis débouchent souvent sur des conclusions assez similaires, qui sont bien identifiées dans les organisations (comme la présence d'une équipe solide ou l'engagement d'un sponsor). En revanche, ceux qui tournent mal peuvent fournir d'excellentes occasions d'apprentissage.Le procès Hertz vs. Accenture, intenté...

Il vous reste 97% de l'article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Créez votre compte Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous !

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Pouvez-vous partager des données avec des partenaires de confiance via des APIs ?