Juridique

GDPR : USF, AUFO et DynsClub font groupe de travail commun

GDPR : USF, AUFO et DynsClub font groupe de travail commun
Les utilisateurs de logiciels de gestion SAP, Microsoft, Oracle, JD Edwards et PeopleSoft s'unissent face au GDPR qui impose une stricte protection des données personnelles. (Crédit : USF)

Pour aider leurs adhérents dans leur parcours du combattant vers le règlement général sur la protection des données - RGPD, en anglais GDPR - les clubs d'utilisateurs USF, AUFO et DynsClub créent un groupe de travail commun. Ils vont dresser une liste d'engagements à adresser aux éditeurs pour pouvoir répondre aux obligations qui leur sont imposées par le règlement européen.

Cinq clubs français d'utilisateurs de logiciels de gestion unissent leurs forces pour identifier ce qui pourrait ralentir ou entraver la mise en conformité de leurs adhérents avec le RGPD et y remédier avec l'intervention des éditeurs. Le règlement général sur la protection des données (en anglais GDPR) s'appliquera en mai 2018, au niveau européen. Un groupe de travail vient d'être constitué entre l'USF (club des utilisateurs SAP), l'AUFO (groupe des utilisateurs d'Oracle), le Groupe Francophone des Utilisateurs J.D. Edwards, le Club des Utilisateurs PeopleSoft et le DynsClub (utilisateurs des solutions Dynamics de Microsoft) qui représentent les clients francophones des cinq progiciels. Ensemble, ils vont établir les engagements à demander aux éditeurs et intégrateurs pour faciliter la mise en conformité de leurs adhérents avec le RGPD. Cette initiative intervient après celle du Cigref, de l'AFAI et de Tech'In France.

Les présidents respectifs des clubs d'utilisateurs ont co-signé une déclaration pour présenter cette initiative : « Face à un manque de coordination entre les éditeurs, et en l'absence des premiers éléments concrets, nous souhaitons avec ce groupe de travail commun nous engager avec les éditeurs dans une démarche de co-responsabilité et d'harmonisation autour du RGPD, pour permettre d'assurer notre conformité en date du 25 mai 2018 ». Didier Artus, Président du DynsClub, Vincent Brillot, Président du Groupe Francophone des Utilisateurs J.D. Edwards, Jean-Jacques Camps, Président de l'AUFO, Yassine M'Barki, Président du Club des Utilisateurs PeopleSoft, Claude Molly Mitton, Président de l'USF.

Sécurité et territorialité des données en SaaS

Le groupe de travail va proposer d'ici le mois de mai une « liste de contrôles et d'engagements à demander aux fournisseurs ». L'objectif est de donner aux entreprises et administrations les moyens de répondre aux obligations qui leur sont imposées par le règlement européen. Les responsables de clubs utilisateurs ciblent notamment les questions de sécurité, d'information sur les tentatives d'intrusion et de territorialité des données lorsque les logiciels de gestion utilisées sont des solutions en mode SaaS hébergées dans le cloud. Le groupe de travail veut par la suite publier d'ici 2019 un code de conduite sur le RGPD. Celui-ci sera soumis à la CNIL et à la Commission européenne.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Avez-vous des applications ne pouvant pas être installées sur des serveurs virtuels ?