Management

En télétravail, les échanges par mail n'ont pas la cote

En télétravail, les échanges par mail n'ont pas la cote
Un tiers des télétravailleurs français estiment que le travail à distance a facilité la communication avec leurs collègues, selon une étude Slack.

Une étude Slack/OnePoll auprès des télétravailleurs français révèle que le travail à distance a modifié la manière de communiquer avec collègues et clients. Beaucoup se détournent de l'e-mail pour d'autres formes de communication moins formelles.

PublicitéPour comprendre les effets du télétravail sur les modes de communication dans un contexte professionnel, l'éditeur Slack a sollicité OnePoll afin de réaliser un sondage dans plusieurs pays. En France, plus de 1000 salariés en télétravail ont participé à celui-ci. Les résultats montrent que le travail à distance a favorisé des modes de communication plus ouverts, participatifs et horizontaux.

Afin de compenser le sentiment de solitude lié au manque d'interactions, les télétravailleurs ont modifié leurs habitudes. Ainsi, trois télétravailleurs français sur dix ont des contacts téléphoniques plus réguliers avec leurs clients, un taux encore plus élevé (41%) chez les jeunes salariés (18-24 ans). 46% des répondants estiment également que la pandémie les a rapprochés de leurs collègues. Plus surprenant, un tiers des sondés considère même qu'il est plus facile de communiquer avec leurs collègues depuis qu'ils travaillent à distance. Ce lien est facilité notamment par le recours aux emojis, utilisés par 66% des salariés.

En revanche, l'e-mail apparaît comme le perdant de cette période. Près d'un tiers des répondants (31%) déclarent ainsi que les mails compliquent la hiérarchisation de leurs tâches professionnelles, et une proportion similaire se dit « importunée » par ces derniers, les jugeant notamment contraignants et trop formels. Pour avoir des contacts plus personnels, plus de la moitié ont adopté d'autres outils de communication, comme les plateformes de visioconférence et messageries d'entreprise, ou bien sont revenus vers le téléphone. Six répondants sur dix indiquent d'ailleurs entreprise a adopté de nouveaux outils de communication et de messagerie depuis mars 2020.

Enfin, une majorité des sondés (55%) ne souhaite pas revenir à l'organisation du travail pré-Covid, préférant le modèle hybride. Parmi les principaux motifs avancés figurent l'absence de trajets quotidiens (63% des télétravailleurs français) et la flexibilité permise par ce mode d'organisation (50%).

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous déjà acquis des licences d’occasion pour économiser sur l’achat de licences ?