Management

Emploi : euphorie pour les DPO

Emploi : euphorie pour les DPO
Paul-Olivier Gibert, président de l’AFCDP (Association française des correspondants à la protection des données personnelles), peut se réjouir d’être à la tête d’une association de professionnels en très bonne posture.

Selon une étude menée par l'AFCDP, le métier de DPO connaît de nombreuses embauches et une pénurie d'experts.

PublicitéL'AFCDP (Association française des correspondants à la protection des données personnelles) regroupe plus de 6.000 professionnels de la conformité au RGPD et à la Loi Informatique & Libertés. Elle a réalisé une première édition de l'Observatoire du Métier de DPO . Celle-ci permet de faire le portrait de l'actuel DPO et les tendances du marché de l'emploi pour ce métier. Et le moins que l'on puisse dire est que les tendances sont excellentes. Cet observatoire devrait devenir un baromètre semestriel.

En appliquant des ratios courants entre annonces de recrutement et réalité des embauches avec prise en compte du marché caché, l'AFCDP estime à 2800 le nombre d'embauches de DPO sur une année pleine dont 15 % effectivement déclarés auprès de la CNIL (Base : 850 annonces). De son côté, la CNIL compte plus de 65300 DPO en activité et déclarés auprès de ses services.

Le marché est globalement très favorable aux candidats. Par exemple, le taux de CDI est de 42,9 % sur le marché de l'emploi français mais de 74 % pour les postes de DPO. « 71,2 % des postes publiés en octobre 2019 sont situés en Île de France et 80 % des offres sont proposées par le secteur privé » note l'association. Les jeunes ont, de plus, leur chance : « 2,6 postes de junior sont proposés pour chaque poste de senior ». Les juniors sont clairement appelés en renfort.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Pouvez-vous contrôler de manière fine les accès à vos données, en particulier les données sensibles, grâce à des outils de type CASB (Cloud Security Access Broker) ?