Projets

Corea PC améliore la connexion temps réel entre 72 sites

Corea PC améliore la connexion temps réel entre 72 sites
La coopérative agricole Corea Poitou-Charentes dispose de 70 dépôts et deux sièges qu'il fallait relier plus efficacement.

Corea Poitou-Charentes a déployé un réseau MPLS/SDSL, avec des services en mode cloud, pour remplacer de l'ADSL jugé insatisfaisant et trop coûteux.

PublicitéBasée à Civray dans la Vienne, Corea Poitou-Charentes (Corea PC) est une coopérative agricole réalisant 300 millions d'euros de chiffre d'affaires grâce à ses 260 salariés. D'un côté, elle collecte et revend des céréales produites par ses adhérents issus de des quatre départements de la région Poitou-Charentes ; de l'autre elle achète et revend à ses membres des produits d'approvisionnements. Connecter de manière efficace ses 70 dépôts et ses deux sites centraux situés à Civray et La Mothe est évidemment indispensable.

Mais les connexions en place, basées sur de l'ADSL fourni par Orange permettant des relations réseaux, Internet et téléphone, ne donnaient plus satisfaction. La coopérative voulait une connexion plus efficace permettant des liaisons temps réels entre les sites. Elle voulait également davantage de souplesse dans les configurations.
Plutôt intéressée par une évolution vers le SDLS, la coopérative a consulté trois opérateurs.

Du MPLS sur ADSL et SDSL

Malgré sa taille limitée et sa faible notoriété qui ont été des freins importants, MyStream a été choisi par Corea Poitou-Charentes. La qualité technique de la solution proposée et les faibles coûts ont été les critères mis en avant pour justifier la décision.

MyStream a déployé un réseau MPLS avec 2/3 des lignes en SDSL et 1/3 en ADSL. Celui-ci est supervisé proactivement par l'opérateur qui prend les initiatives nécessaires pour limiter les conséquences métier à des incidents et ce avant toute plainte des utilisateurs. Situés dans les deux établissements centraux, les deux PABX propriétaires de l'opérateur historique ont été supprimés et remplacés par un unique IPBX virtuel hébergé dans le cloud du nouvel opérateur et proposée en mode TaaS (telephony as a service).
Les établissement centraux sont donc basculés en ToIP mais les 70 dépôts sont restés en téléphonie classique, faute d'avoir le besoin de migrer. Les solutions de sécurité en mode SaaS de l'opérateur ont été également déployées.

Par rapport à la solution antérieure, les coûts ont été réduits d'un tiers alors que la performance s'est accrue.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Disposez-vous d’une gestion des usages des données afin d’éviter les fuites ou les stockages inappropriés [DLP, Data Loss Prevention] ?