Business

Claude Molly-Mitton (USF) : « nous voulions connaître le ressenti des entreprises sur S/4 Hana »

Claude Molly-Mitton (USF) : « nous voulions connaître le ressenti des entreprises sur S/4 Hana »
Claude Molly-Mitton, président de l'USF, présentera les résultats de l'étude S/4 HANA le 29 juin 2016

L'USF (club des Utilisateurs SAP Francophones) révélera le 29 juin 2016 les résultats d'une enquête auprès des entreprises sur leur perception de S/4 Hana. Claude Molly-Mitton, président de l'USF, nous dévoile la démarche suivie.

PublicitéCIO : Pourquoi avoir mené une étude sur S/4 Hana maintenant ?

Claude Molly-Mitton : La question serait en effet pourquoi nous ne l'avons pas fait avant ! Nous voulions connaître le ressenti des entreprises sur S/4 Hana.
Parmi les clubs d'utilisateurs de SAP dans le monde, l'USF est souvent précurseur mais, en l'occurrence, les Anglais et les Allemands nous ont précédé. Cela dit, pour nous, le sujet n'était pas réellement mûr jusqu'à présent. Les utilisateurs n'étaient pas suffisamment sensibilisés et manquaient d'informations. Maintenant, c'est possible.
De plus, nous avions l'opportunité de notre étude bisannuelle de satisfaction sur SAP réalisée par la SOFRES du 1er avril au 2 juin 2016. Nous y raccrocher évitait de faire subir deux enquêtes successives à nos adhérents. 210 entreprises ont répondu (contre 204 en 2014), dont 22 du CAC 40.

CIO : Quand seront dévoilés les résultats ?

Claude Molly-Mitton : Les résultats complets sur la satisfaction sur SAP seront dévoilés, comme à chaque fois, lors de notre Convention Annuelle. Cette année, elle aura lieu les 12 et 13 octobre à Nancy.
Mais les résultats de la partie de l'enquête consacrée à S/4 Hana le seront le 29 juin 2016 à l'occasion d'une Soirée DSI. Ce sera notre troisième. Mon prédécesseur Jean Leroux avait inauguré le format en 2009. Un autre événement de ce type avait eu lieu en 2010.
Avec le format soirée, nous cherchons à faire venir les DSI dont l'agenda compliqué les éloigne de nos autres événements, qu'il s'agisse des journées ou des réunions de commissions. Nous avons ici la volonté, bien sûr, d'adopter une vision plus stratégique, conforme à ce qu'attendent les DSI.

CIO : Quels sont, justement, les enjeux stratégiques autour de S/4 Hana ? Que contenait le questionnaire ?

Claude Molly-Mitton : Nous avons posé des questions sur la perception de S/4 Hana et, justement, la connaissance des enjeux comme des conséquences d'une migration vers S/4 Hana, autant techniques que métier. Enfin, nous avons posé la question de l'intention de migrer ou non et à quelle échéance vers S/4 Hana.
Nous avons ainsi pu constater quel était le degré d'adaptation de la stratégie de SAP par rapport au marché. Mais nous avons aussi pu vérifier la compréhension des enjeux techniques par les entreprises.

CIO : Quel est l'agenda de la soirée du 29 juin 2016 ?

Claude Molly-Mitton : Outre la présentation des résultats de l'enquête, nous accueillerons pour sa première présentation en France Sven Denecken, senior-VP product management and co-innovation de SAP, le responsable de toute la plate-forme S/4 Hana chez l'éditeur. Les échanges avec Sven Denecken se feront en Anglais. Arnaud Merlet, COO SAP France complétera l'intervention de Sven Denecken en précisant la nature de l'accompagnement par SAP France.
Deux DSI de très grands comptes adhérents de l'USF témoigneront, sans tabou, de leurs retours sur des migrations vers S/4 Hana. Le dîner-débat permettra d'approfondir les sujets autour de thèmes autant techniques qu'économiques.

PublicitéCIO publiera les résultats complets de l'enquête le 30 juin 2016 au matin.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Votre organisation s’appuie-t-elle sur des modèles comme SAFe pour déployer l’agilité à l’échelle ?