Nominations

Christophe Rauturier remplace Brigitte Cantaloube comme CDO de groupe PSA

Christophe Rauturier remplace Brigitte Cantaloube comme CDO de groupe PSA
Un homme de l'interne et de l'informatique, Christophe Rauturier, devient CDO de Groupe PSA (photo DR).

Un homme de l'interne, Christophe Rauturier, remplace Brigitte Cantaloube, ex-Yahoo, comme CDO de groupe PSA.

L'ancienne directrice général France puis vice-présidente de la région EMEA de Yahoo, Brigitte Cantaloube, ne sera restée que un an et dix mois comme CDO de groupe PSA. Elle est remplacée par un homme de l'interne, Christophe Rauturier. Le constructeur ne donne aucun détail sur le départ de sa médiatique CDO (qui pratique le trapèze volant le week-end pour décompresser), mais fait confiance à un homme entré il y a 27 ans dans le groupe comme analyste-programmeur.

Une douzaine de postes différents

Christophe Rauturier a fait toute sa carrière chez PSA, en France, et au Royaume-Uni pendant près de trois ans au début des années 90 pour PSA Bank. Ensuite, il a enchaîné une douzaine de postes différents, occupant les fonctions de chef de projet informatique pour plusieurs départements : finances, design process, achats, datacenter. Il a par exemple spécifié les méthodes et process pour l'offshore.

En juillet 2012, il amorce un tournant dans sa carrière vers le digital, devenant DSI pour les services et véhicules connectés. Au mois de septembre 2016, il prend le poste de directeur de la Customer Digital Factory, une entité chargée de développer les projets digitaux pour la partie relation client.

Christophe Rauturier est diplômé de CentraleSupélec.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Les actions des « utilisateurs à pouvoir » (admins…) sont-elles tracées spécifiquement ?