Nominations

Cédric O succède à Mounir Mahjoubi avec un titre similaire

Cédric O succède à Mounir Mahjoubi avec un titre similaire
Jeune mais avec une expérience politique certaine, Cédric O devient le nouveau secrétaire d’État au Numérique.

Un conseiller de l'ombre prend la lumière : Cédric O devient le secrétaire d'état chargé du Numérique, toujours avec double rattachement à Bercy.

PublicitéL'annonce a été faite le dimanche 31 mars 2019 en fin de soirée pour éviter toute plaisanterie mais la transmission de pouvoir, elle, aura bien lieu le lendemain, 1er avril. Suite à la démission de Mounir Mahjoubi, parti conquérir la candidature LREM à la Mairie de Paris, le nouveau secrétaire d'État au numérique est Cédric O. Celui-ci garde le dernier titre et le dernier double rattachement à Bercy de Mounir Mahjoubi : « Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances et du ministre de l'Action et des Comptes publics, chargé du Numérique ».

Jeune (né le 18 décembre 1982, il a 36 ans) et peu connu, qui est Cédric O ? Diplômé de HEC en 2006, il a milité au centre gauche dans la proximité de Dominique Strauss-Kahn, étant quelques mois chargé de mission dans l'équipe de celui-ci, alors député, en 2006. Après un poste de consultant, il est revenu dans l'ombre de la politique en rejoignant l'équipe de Pierre Moscovici de 2010 à 2012, avec un poste de Directeur de campagne pendant l'élection présidentielle de 2012. Quand Pierre Moscovici prit le Ministère de l'Economie et des Finances, Cédric O y obtint un poste de conseiller au cabinet, jusqu'en 2014. Avec l'arrivée de Michel Sapin succédant à Pierre Moscovici, Cédric O a rejoint le Groupe Safran ou il a évolué à des postes de responsabilité industrielle subalternes même si sa fiche sur Gouvernement.fr note « Responsable de l'usine du futur (2014 - 2015) ».

De l'ombre à la lumière

En juin 2017, Cédric O est devenu Conseiller participations publiques et économie numérique auprès de la Présidence de la République dans la foulée de l'élection d'Emmanuel Macron. A ce titre, il a travaillé avec Mounir Mahjoubi qui a, sur Twitter, souhaité la bienvenue à son successeur. La soeur de Cédric O, Delphine O, est d'ailleurs la suppléante de Mounir Mahjoubi et a donc été députée durant la présence au gouvernement de celui-ci. L'arrivée dans la lumière de Cédric O est donc conjointe avec le retour de sa soeur à la suppléance. 
Echange d'amabilités entre l'ancien et le nouveau secrétaire d'État au Numérique sur Twitter

Cédric O a certes travaillé sur le sujet du numérique dans l'ombre de politiques et a contribué à l'organisation de forums. Mais les commentaires sur Twitter ou ailleurs ne peuvent que relever qu'il n'est guère un spécialiste opérationnel ou stratégique du numérique. Vu son âge, il est délicat d'exiger de lui une longue expérience de direction générale d'un groupe informatique mais d'autres personnalités, sur lesquelles les observateurs pariaient pour le poste, avaient peut-être un profil plus expérimenté dans le domaine stratégique du numérique. Cédric O va donc devoir convaincre : il part plutôt avec un capital de circonspection qu'un capital de confiance.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’une assurance couvrant les risques pesant sur le SI ?