Juridique

Brexit : la CNIL fait une mise au point

Brexit : la CNIL fait une mise au point
Le Brexit a eu lieu le 31 janvier 2020 à minuit.

Bien que quittant l'Union Européenne, le Royaume-Uni reste encore un an au moins soumis au RGPD rappelle la CNIL.

PublicitéDepuis 0 heure la nuit dernière, le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord ne fait plus partie de l'Union Européenne. Cependant, cette sortie n'est pas encore totale puisque nous entrons dans une phase de transition qui doit s'achever le 31 décembre prochain. La CNIL rappelle ainsi que, cette année, le RGPD continuera de s'appliquer outre-manche. Cette période transitoire est susceptible d'être prolongée jusqu'à deux ans mais il vaut mieux se préparer à une rupture finale en fin d'année.

Jusqu'à la fin de la période transitoire, les flux de données personnelles restent possibles entre Royaume-Uni et Union Européenne sans mesures particulières. Par contre, et sous réserve des dispositions finales qui seront retenues, la fin de cette période signera une série de conséquences : obligation pour les entreprises britanniques traitant ou stockant des données de citoyens européens d'être représentées au sein de l'Union, flux de données soumis à des contrôles similaires à ceux avec des petits d'autres continents, etc.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des outils de fédération de données, type data hub ?