Stratégie

BNP Paribas montre ses innovations pour sa propre efficacité ou ses clients

BNP Paribas montre ses innovations pour sa propre efficacité ou ses clients

A l'occasion de sa convention annuelle, le groupe BNP Paribas a organisé un village d'exposition présentant ses innovations numériques à travers le monde.

PublicitéLe 3 avril 2014, le groupe BNP Paribas a tenu sa Convention Annuelle mondiale au Palais des Congrès de Paris. A cette occasion, le groupe a installé dans les espaces d'exposition son Hall of Next, une exposition de ses principales innovations numériques à travers le monde, visant autant à la productivité interne qu'à délivrer de nouveaux services pour ses clients. Sur 500 innovations listées chaque année, 150 étaient présentées, pas toutes autant spectaculaires. Le 4 avril, l'exposition a été ouverte au public et à la presse.

BNP Paribas se voulant être « la banque d'un monde qui change », le groupe fait de l'innovation un de ses chevaux de bataille. Il s'appuie notamment sur son Atelier BNP Paribas, une structure de veille présente à Paris, San Francisco et Shangaï. Il s'agit pour cette structure de suivre les innovations tous secteurs confondus et d'étudier en quelle mesure ces innovations pourraient être utiles au groupe bancaire lui-même comme à ses clients. La concurrence sur des services financiers peut également venir d'acteurs non-bancaires et il convient de surveiller les évolutions de cette nature. Par ailleurs, le groupe possède dans plusieurs pays des « accélérateurs » de start-up pour accompagner leur développement.

Un back office solide pour accompagner les clients

Selon les porte-paroles présents, la stratégie du groupe repose sur une industrialisation élevée du back office afin de dégager des marges de manoeuvre budgétaires. Celles-ci sont utilisées pour financer l'innovation. Par ailleurs, les innovations conçues dans un pays sont diffusées dans les autres, le cas échéant après adaptation aux nécessités locales, Le rôle de manifestations comme le Hall of Next est précisément de faciliter ce partage.

Les clients individuels attendent de BNP Paribas une personnalisation des services, une proximité, une transparence et une parfaite sécurité. Ces exigences sont en lien avec la révolution numérique qui fait du smartphone dans sa poche le fondement de sa vie. BNP Paribas soutient certains travaux sur l'accompagnement du grand âge, par exemple en travaillant sur la robotique. Le grand âge est un sujet important pour BNP-P et surtout sa filiale d'assurances.

Côté entreprises, les attentes sont plus sur l'agilité et la rapidité.

Les systèmes d'information au coeur de l'innovation



Les systèmes d'information au coeur de l'innovation

Les systèmes d'information sont bien sûr au coeur de l'innovation. Les applications mobiles, notamment, sont déclinées dans tous types d'usage. On en trouve pour gérer sa documentation sur les produits bancaires, pour gérer ses actifs immobiliers, etc. Certaines permettent d'accompagner des populations particulières de clients : alertes sur les disponibilités trop justes pour les clients en difficulté, alertes sur les rejets de prélèvements et incidences sur la trésorerie pour les PME, etc. Ces applications permettent le Clic2Call pour prendre contact avec son conseiller financier.

PublicitéCetelem a mis en place une borne multimédia pour que les clients puissent se prendre en photo en galante compagnie en réalité augmentée. Cette application nécessite de se connecter avec la BNP pour le récupérer sous réserve de se créer un compte. Cetelem se crée alors des contacts qui seront, le cas échéant, utilisés en marketing.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    La politique commerciale de VMware a-t-elle redéfini vos priorités en matière de modernisation des infrastructures ?