Viadeo
.
toute l'actualité "International"
neswletterenvoyer contactimprimerrss


Le scandale PRISM coûtera jusqu'à 35 milliards de dollars aux acteurs américains du cloud


Edition du 29/08/2013 - par Bertrand Lemaire avec IDG News Service
Le scandale PRISM coûtera jusqu'à 35 milliards de dollars aux acteurs américains du cloud


La France a investi 135 millions de dollars dans des entreprises pour créer des clouds nationaux. Elle n'est pas la seule. Les clients internationaux paniquent à cause de la surveillance opérée par les Etats-Unis sur les prestataires informatiques américains.

Les révélations d'Edward Snowden concernant le système de surveillance interne du gouvernement américain connu sous le nom de PRISM continue à créer des retombées. La dernière victime pourrait être votre entreprise.

Une étude de l'Information Technology and Innovation Foundation (ITIF) a révélé que le système d'espionnage américain pourrait causer à l'industrie du cloud computing de ce pays une perte comprise entre 22 et 35 milliards de dollars sur les trois prochaines années. Il s'agit d'une conséquence directe du programme PRISM, un problème « immédiat et durable » qui se développera de façon de plus en plus importante « si les clients étrangers décident que les risques liés au stockage des données avec une société américaine l'emportent sur les avantages. »

Les services de cloud computing sont en pleine croissance à travers le monde et, à ce jour, les Etats-Unis sont le leader mondial de ceux-ci. Le rapport de l'ITIF indique que 13,5 milliards de dollars d'investissements ont été réalisés dans les entreprises de cloud computing américaines rien qu'en 2011, dont près de la moitié provenait de l'étranger. Aujourd'hui, environ la moitié de toutes les dépenses dans les services de cloud computing provient des Etats-Unis, le reste provenant du marché non américain.

Mais maintenant que que le programme PRISM a été révélé publiquement, tout va dépendre de la gravité de la réaction à ce scandale. Alors que le grand public ne connaît pas encore l'étendue complète du système, PRISM pourrait intercepter et surveiller n'importe quel type de données stockées sur un serveur d'un service de cloud dans le pays. Toutes sortes de motifs de préoccupation sont ainsi fournis aux clients. Alors que les Américains sont peu susceptibles de faire défection en masse (si vous vivez ici, le sentiment courant va rester que d'une façon ou d'une autre PRISM va vous surveiller), les utilisateurs étrangers sont beaucoup plus méfiants. Est-ce que les Etats-Unis vont utiliser PRISM pour étouffer des concurrents étrangers ou voler des secrets commerciaux ? L'ITIF qualifie cependant la grande panique sur PRISM non pas de « paranoïa » mais d'« hyperbole nationaliste. »

Pour les petites entreprises, l'impact peut être plus difficile à calculer mais il pourrait finalement être beaucoup plus dévastateur. Même si votre entreprise ne fournit pas réellement de services de cloud computing en lui-même, il est probable que, d'une certaine façon, votre entreprise repose sur eux, par exemple, simplement pour l'e-mail, le stockage et la sauvegarde de données, la GRC, ou quelque chose d'autre. Plus votre entreprise utilise le cloud computing ou d'autres services en ligne, et cela de manière étroitement intégrée, plus l'impact de PRISM est susceptible d'être important sur votre entreprise.

Ceci est bien sûr aggravé si vous faites des affaires importantes en dehors des Etats-Unis.

L'ITIF note que (...)

Page suivante (2/2) >



En savoir plus

- Etude de l'ITIF : How Much Will PRISM Cost the U.S. Cloud Computing Industry? [Combien PRISM va coûter à l'industrie informatique américaine].




Source : Christopher Null / PC World (US) / Traduction/adaptation de Bertrand Lemaire


AGENDA
Saint-Quentin - Aisne : Robonumérique
Du mardi 25 novembre 2014 au mardi 25 novembre 2014
Palais de Fervaques, Saint-Quentin dans l'Aisne


EVENEMENT PARTENAIRE


Les études CIO/LMI





CONNEXION AU CIO PDF
E-MAIL :
MOT DE 
PASSE : 
   Mot de passe oublié ?



SONDAGE
Votre DSI se sent-il concerné par la relation avec le client final de l'entreprise ?