Business

Téléphonie sur IP et Internet compensent la baisse du fixe

PublicitéSelon le dernier observatoire du marché des télécommunications français publié par l'Autorité de régulation des communications électroniques et postales (Arcep), les revenus générés par le marché des communications électroniques en France au premier trimestre 2006 ont atteint 10,1 milliards d'euros dont 9,4 milliards pour les services de communications électroniques proprement dit. Sur ce total, les trois principaux segments du marché que sont la téléphonie fixe, la téléphonie mobile et Internet, ont progressé de 3,5% sur un an pour atteindre 7,9 milliards d'euros soit près de 80% du marché global. L'observatoire fournit une vue intéressante sur plusieurs tendances du marché. Sur le fixe, les revenus des abonnements et frais d'accès représentent désormais autant que les revenus des communications, ce qui illustre la pression appliquée sur le prix des communications, mais aussi la tendance croissante à leur forfaitisation. On constate également que le recul du CA généré par la téléphonie fixe est quasiment compensé par la montée en puissance des revenus liés à l'Internet. Enfin, la croissance de la téléphonie sur IP se poursuit. Selon l'Arcep, plus de 10% des abonnements à la téléphonie fixe s'appuyaient sur cette technologie à la fin du premier trimestre, soit 4,2 millions d'abonnements contre 1,5 million l'année précédente. La téléphonie mobile poursuit elle aussi sa croissance avec une hausse de 8,1% des abonnés et de 15,5% du volume de communications émises (+6,1% en valeur). En revanche, le nombre de numéros portés reste ridicule avec à peine plus de 100 000 numéros portés, preuve que la complexité du mécanisme actuel de portabilité du numéro mobile reste rédhibitoire pour la plupart des clients.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Pouvez-vous mettre en place des alertes automatiques sur les indicateurs clefs pour vos métiers ?