Bibliographies

Quelles performances pour les SI ?

Quelles performances pour les SI ?

Directeurs des systèmes d'information, responsables des études, architectes, chefs de projets, responsables de la production et aux consultants : le public à qui s'adresse cet ouvrage, écrit par des consultants de SQLI, est très vaste.

PublicitéLe public à qui s'adresse "Performance des architectures IT", écrit par des consultants de SQLI, est très vaste. Car tous sont concernés par les performances des architectures. La première partie de l'ouvrage introduit les concepts fondamentaux de la performance (temps de réponse, montée en charge, robustesse...) et les problématiques auxquelles sont confrontés aujourd'hui les équipes de la DSI. La seconde partie souligne l'importance de l'architecture dans la performance et la robustesse des applications du système d'information. La troisième partie traite des infrastructures matérielles (réseaux, stockage...) et logicielles (applications, bases de données...), qui jouent un rôle clé dans le niveau de performance. « Qu'elle soit matérielle avec les réseaux et le stockage ou bien logiciel avec les bases de données et les serveurs d'application, l'infrastructure joue un rôle clé dans le niveau de performance des applications », soulignent les auteurs. La quatrième partie fournit des bonnes pratiques immédiatement utilisables, regroupées par thèmes avec les techniques de programmation, les tests de performance, la gestion de la production et les pratiques de gestion de projet. La question de la mesure et de l'optimisation des performances va probablement devenir l'élément critique de tout système d'information et, de fait, figurera en bonne place dans l'agenda du DSI. Pour Jean-Marc Berlioux, senior program director au Gartner France, « certes certaines applications en rencontreront jamais de problèmes de performances, même en l'absence de toute conception technique : compte tenu de la nature des ressources qu'elles requièrent, elles ne consommeront jamais toute la puissance mise à leur disposition. Mais ce n'est pas le cas de tous types d'application. Et les grandes applications critiques, largement réparties et accédant à de grandes masses de données, sont en général les plus sujettes aux problèmes de temps de réponse. La question des performances ne peut donc être évacuée de la conception techniques des applications. A condition de réfléchir à la réalité du fonctionnement technique, de s'appuyer sur les bonnes pratiques et l'expérience, et de concevoir des architectures techniques prenant en compte les contraintes d'exploitation, il est tout à fait possible de maîtriser la question des performances».

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous d’une description des dépendances technologiques pouvant gêner des migrations de certaines briques de votre SI ?