Business

Petite croissance sur le marché belge

PublicitéPetite croissance confirmée sur le marché des logiciels et services en Belgique en 2006. En effet, d'après une étude menée par Pierre Audoin Consultants, une légère progression de 5 % est a notée par rapport à l'année dernière. La plupart des segments du marché sont concernées par cette tendance. Le secteur public, les télécoms, les utilities et la banque se distinguent par leur croissance. Dans le secteur public, les projets liés à l'e-government et à la santé alimentent le marché. Les principales problématiques sont abordées : comptabilité, ressources humaines, achats. Le secteur industrialise également sa façon d'aborder les projets IT. En effet, le cabinet d'études a recensé une recrudescence d'utilisation de modèles de gouvernance sophistiqués (comité de pilotage, comités stratégiques...). Par contre, la progression des grands éditeurs de logiciels applicatifs intégrés reste encore relativement faible sur ce marché. Mais à moyen terme des projets d'implémentation ERP (Enterprise Ressource Planning) devraient voir le jour estime PAC. Côté télécoms, comme dans d'autres pays d'Europe, les acteurs sont soumis à une pression concurrentielle forte. Ce qui les oblige à innover pour conserver leurs parts de marché. La convergence joue également de catalyseur sur des problématiques liées à la multiplicité des canaux. Le développement de nouveaux acteurs (MVNO) est aussi un moteur de croissance de ce marché. Concernant le secteur des utilities, il se porte également bien grâce en particulier à la dérégulation du marché et à un besoin inhérent d'amélioration de la compétitivité des sociétés historiques sur les tranches de la production, du transport et de la distribution. La globalisation du secteur électrique joue également un rôle non négligeable dans le développement de ce marché. Enfin, le domaine bancaire n'est pas non plus en reste. Bien que pas encore encore lancées dans des grands programmes d'externalisation, les banques investissent de nouveau dans des projets IT qui intègrent en général une phase de reengineering de leurs processus internes. La gestion des risques est un sujet qui apparaît de plus en plus, ainsi que certaines missions de conseil autour du sujet SEPA (Single Euro Payments Area) qui est considéré par de nombreuses banques comme une vague d'investissements importante pour les prochaines années. Ce n'est malheureusement pas le cas de certains secteurs. En effet, l'industrie connaît une période moins faste avec un ralentissement significatif des investissements informatiques pour lesquels le secteur est le plus mûr. Pour les autres branches (commerce, distribution, transports, services...), la croissance des investissements devraient rester en dessous de la moyenne du marché en 2006, les principaux sujets d'investissements sont liés à la mobilité, la sécurité ainsi qu'à la mise en place de portails d'entreprise.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Les utilisateurs distants disposent-ils de VPN ou d’autres solutions, comme le VDI, pour accéder au système d’information de façon sécurisée ?