Business

Oracle se paye Hyperion

PublicitéHyperion qui rit BO qui pleure. Après des mois de négociations, l'éditeur de logiciels d'entreprise Oracle a finalement décidé de compléter son offre applicative en procédant à l'acquisition non pas de Business Objects, comme la rumeur le laissait supposer, mais de son compatriote Hyperion. Celui-ci se définit comme le spécialiste des solutions de business performance management (BPM) - en français la gestion de la performance d'entreprise - considérée comme la nouvelle génération de la Business Intelligence. La transaction, qui ne devrait être finalisée que d'ici au mois d'avril, porte sur un montant de 3,3 Md$ en cash. Selon notre confrère IDG News Service, c'est la vingt-septième acquisition d'Oracle en l'espace de deux ans. Depuis l'officialisation de ce rachat, le titre de Business Objects est en recul sensible à la bourse de Paris. En France, Hyperion, revendique un effectif d'environ 140 personnes et un chiffre d'affaires de l'ordre de 30 M€ dont 25% est réalisé en indirect via une soixantaine de partenaires. Sur le segment du mid market, il est en compétition avec des sociétés comme BO, Cognos, Micro Strategy et même de plus en plus Microsoft.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Sur certains cas d’usage, utilisez-vous des bases orientées documents ?