Projets

Mars France automatise les suivis d'alarmes

Mars France automatise les suivis d'alarmes
Mars Wringley Confectionery a déployé la plateforme Mercury portant sur la gestion des alarmes.

Pour renforcer la sécurité des travailleurs isolés, Mars France a opté pour la plateforme applicative Mercury d'Ascom. La société gère ainsi de manière automatisée et intégrée tous les suivis d'alarmes tant techniques qu'humaines.

PublicitéLa sécurité n'est pas une option chez Mars France. Le groupe, connu pour ses barres chocolatées et les M&M'S, souhaitait renouveler son infrastructure de mobilité et d'apporter des solutions de gestion uniforme afin d'améliorer les processus métiers. Une évolution soumise à des contraintes spécifiques, car Mars France comprend ses propres « normes » et « standards » au sein de chacune de ses usines agro-alimentaires indépendantes et interconnectées.

Déjà présent sur un des sites avec la technologie Dect, Ascom s'est vu confier cette mission. Le spécialiste des communications a déployé la plateforme Mercury portant sur la gestion des alarmes. Elle a été installée sur 5 sites de production : Haguenau, Steinbourg, Saint Denis de l'Hôtel, Châteaudun et Ernolsheim. Jean Froehlicher, technicien méthode informatique-maintenance chez Mars Wringley Confectionery, explique dans un communiqué que « lorsqu'un employé se présente sur son lieu de travail, il est équipé d'un terminal Ascom auquel un numéro est attribué. En fonction de la tâche qu'il doit accomplir, la plateforme Ascom est capable de distinguer les terminaux mobiles qui sont utilisés (par leur présence dans le rack de chargement ou non, leur type de poste) et de permettre à l'utilisateur par une simple manipulation sur le mobile de se signaler comme « présent » et « actif » au sein de groupes d'utilisateurs prédéfinis ». Il ajoute que, « instantanément, la plateforme se charge de faire redescendre sur l'appareil des notifications de toutes les alarmes et alertes qui sont affectées à son poste de travail ».

Géolocalisation et notification pour les travailleurs isolés

Au-delà de l'aspect technique de la solution, elle répond à un besoin précis : assurer la protection des travailleurs. Le technicien souligne que « la plateforme permet une meilleure protection des travailleurs isolés ». Concrètement, « il arrive que certains de nos techniciens ou agents de production se retrouvent seuls dans les galeries techniques ou zones de production comme dans le cadre d'opérations de maintenance ou de suivi technique. De ce fait, la géolocalisation permet des interventions très rapides des équipes de secours en cas de besoin », constate Jean Froehlicher. Il salue la capacité d'Ascom à gérer en temps réel tout type d'alarmes : techniques, machine process, PTI/DATI (travailleur isolé) et même des mobiles ATEX (anti déflagration).

Les équipes de Mars France sont satisfaits du résultat et elles réfléchissent maintenant à enrichir encore plus l'envoi des notifications destinées aux techniciens de maintenance avec le couplage des emails. Ainsi en prenant connaissance d'une notification, l'employé sera à même d'en connaître son contexte, son degré de technicité et ainsi d'anticiper son intervention.

Publicité

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    La cybersécurité est-elle une question intégrée dès la conception initiale de tous vos projets ?