Technologies

Marc Gardette, Microsoft : "Sur OOXML, nous estimons que tous les commentaires importants ont été résolus"

Marc Gardette, Plat-form Manager de Microsoft France, fait le point avec nous de l'évolution du dossier de normalisation d'OOXML auprès de l'ISO.

PublicitéVous venez de recevoir un appui surprenant... (cf notre article) Ce n'est pas la première fois que Patrick Durusau, éditeur des évolutions d'ODF au sein de l'Oasis, publie un papier dans ce sens sur son blog. Il rappelle avec à propos que l'objectif est d'améliorer le texte de la norme finale. Et c'est un succès de ce côté, avec une amélioration notable de la qualité du texte. Il souligne également l'opportunité de s'inviter à la table de discussion et de prendre le contrôle d'une spécification quand Microsoft en donne la possibilité. C'est une preuve de bon sens dans le psychodrame de la guerre de religions qui se livre actuellement. Nous avons fait toutes les démarches dans la transparence, ce serait dommage que l'on s'arrête là ! En revanche, on ne peut que déplorer la querelle que nous livre la blogosphère. Où en est la démarche de l'ECMA vers la normalisation d'OOXML ? Dans le cadre du Fast Track, l'objectif du RM est la validation de propositions qui dans l'état n'impactent pas le projet de résultat final. Il y a eu beaucoup de commentaires éditoriaux, en particulier par l'AFNOR. Au delà de ces questions de virgules dans un document, plus de 200 commentaires répartis en 43 lots ont été discutés. Pour le BRM, beaucoup de questions ont été résolues, et 98,44% des commentaires ont été approuvés. Seulement 4 votes formels ont été refusés. Le BRM a joué son rôle pour améliorer le texte de la norme technologique. Les pays ont un mois pour infléchir leur première décision s'ils le souhaitent et envoyer, nous l'espérons, un courrier officiel de reconnaissance du processus. Vous pensez-donc arriver à un consensus qui vous sera profitable ? Tous les commentaires ne permettent pas d'arriver à une spécification parfaite dès sa version 1.0. Mais la 1.1, et même la 1.2 sont déjà dans les tuyaux. De plus, tous les commentaires non résolus ne sont pas productifs. Nous sommes sereins dans la mesure où nous estimons que tous les commentaires importants ont été résolus. Cependant, si aucun pays ne change son vote, OOXML n'ira pas à la norme ISO. La question est de savoir s'ils estiment qu'ils disposent de suffisamment de changements pour changer de vote. On ne peut que constater qu'il n'y a pas beaucoup de standards qui ont été autant placés sous la loupe. Ce qui est sûr, c'est cette opposition s'est traduite par des améliorations apportées au texte. Que va-t-il en ressortir pour votre format de fichiers Office ? Nous avons identifié les fonctions transitoires et séparé deux schémas. Les schémas strictes apportent le 'pure core' de OOXL et sont identifiés par des clauses de conformité. Nous avons également défini les schémas transitionnels. C'est a celui qui crée sous Office de déclarer son document selon le schéma retenu. Les discussions tournent autour des modifications apportées au texte soumis à la normalisation. Mais avez-vous modifié votre code ? Nous allons être amenés à modifier le code. D'ailleurs nous l'avons déjà fait pour être en conformité avec la norme ECMA.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Pouvez-vous facilement étendre les capacités de vos infrastructures (réseau, VPN, systèmes de sécurité…) ?