Stratégie

Les bonnes pratiques des projets décisionnels selon le Gartner

Les DSI doivent aujourd'hui s'assurer que le décisionnel soit bien traité comme une transformation «culturelle de l'entreprise, au lieu d'un projet informatique », selon le Gartner.

PublicitéUn nombre croissant d'entreprises recourent à certains outils décisionnels clefs - comme la modélisation et les services de support - pour aider les employés, les gestionnaires et les cadres à prendre les bonnes décisions dans une situation commerciale donnée, explique le cabinet Gartner.

«Traditionnellement, la BI était généralement utilisée pour exploiter les données historiques, et comme un outil de planification et de prévision pour un nombre relativement restreint de personnes dans une organisation qui s'appuie sur les données existantes pour planifier l'avenir », souligne Patrick Meehan, analyste au Gartner. Il poursuit en indiquant que la modélisation des scénarios futurs a permis «d'examiner le bienfondé de nouveaux modèles d'affaires, de nouveaux débouchés et produits, et de créer une culture d'opportunités ». Les travailleurs peuvent non seulement voir l'avenir, mais souvent le créer, a également déclaré Patrick Meehan.

Le Gartner précise encore qu'utiliser l'information pour développer des idées intelligentes pour améliorer les performances de l'entreprise est un défi majeur, et met en évidence trois initiatives qui utilisent la BI pour créer des « entreprises intelligentes» :
- Concentrer les efforts décisionnels pour fournir la bonne information aux bonnes personnes. Développer des pratiques en BI permettant de relier horizontalement des partenaires extérieurs et des clients. Pour maintenir la stratégie sur la bonne voie, la BI doit répondre à tous les niveaux organisationnels de l'entreprise : du personnel à la direction.
- Changer les mentalités pour apporter plus de réponses aux bonnes questions. Améliorer l'impact des « décisions importantes ». Une attention constante sur un ensemble très limité de questions sur les affaires en cours permet de mieux guider les utilisateurs vers les décisions qui ont un impact maximal sur la stratégie et les objectifs commerciaux.
- Créer des équipes de projet en fonction des informations nécessaires. La constitution des équipes ne repose pas seulement sur les personnes qui sont à l'origine des données, mais aussi sur les intérêts du département où les informations ont été générées. Il est nécessaire de briser les silos de propriété des données pour favoriser la circulation de l'information de haut en bas. Cela créera des décisions possédant «plus d'impact». Les décisions avec le plus d'impact n'existeront jamais dans l'isolement, précise le Gartner.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous du SSO (single sign-on) pour simplifier les accès ?