Stratégie

Les achats IT de l'Etat veulent accroître leur performance

Les achats IT de l'Etat veulent accroître leur performance

Les achats informatiques mutualisables de l'Etat pèsent 2,2 milliards d'euros par an. Hervé Le Dû les pilote au sein du récent Service des Achats de l'Etat. Le but est de passer d'une vision juridique à une véritable performance des achats.

PublicitéCIO : Quel est le rôle du Service des Achats de l'Etat (SAE) ?

Hervé Le Dû : Le SAE constitue, si on doit faire une analogie avec le secteur privé, une « direction des achats Groupe » de l'Etat. Notre première mission est stratégique. Il s'agit de définir la stratégie des achats courants de l'Etat. Nous ne nous occupons pas des achats métiers. Pour prendre un exemple caricatural, le Ministère de la Défense achète seul les Rafale mais va utiliser les services du SAE pour acheter les trombones.

CIO : Vous parlez de « première mission », quelles sont les autres ?

Hervé Le Dû : Nous avons aussi une mission opérationnelle. Nous pouvons passer des marchés, coordonner des marchés de plusieurs ministères et aussi conseiller. Dans le cadre de ce dernier point, nous cherchons à mutualiser les expériences et à diffuser les meilleures pratiques d'achat entre les ministères.

CIO : Avez-vous les moyens d'agir si une administration ne suit pas vos recommandations?

Hervé Le Dû : Le cas ne s'est pas présenté à ce jour mais nous avons les moyens juridiques d'interrompre une procédure et (...)

Lire la suite dans CIO.PDF 54

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Vos données sensibles sont-elles toutes sauvegardées, y compris celles des applications SaaS ?