Projets

Lea Nature bascule dans l'hyperconvergence

Lea Nature bascule dans l'hyperconvergence
Jean-Marc Bourreau, responsable infrastructure et services informatiques (RI&SI), se réjouit de l'installation de l'offre Nutanix et des fonctionnalités de Prism.

En phase de renouvellement de son infrastructure IT, Lea Nature souhaitait un système évolutif et innovant. La société a misé sur la solution hyperconvergente de Nutanix.

PublicitéLe spécialiste des produits naturels (cosmétiques, pharmacie et alimentaires), Léa Nature, est une PME en pleine croissance. Avec 1400 collaborateurs et une dizaine de sites mêlant R&D, administration et usines de production, l'infrastructure IT est un élément important pour suivre la croissance de l'entreprise. « Nous avons pris pour partie de renouveler l'infrastructure tous les 5 ans pour être à jour des avancées technologiques », explique Jean-Marc Bourreau, responsable infrastructure et services informatiques (RI&SI) de Léa Nature. Cette échéance est arrivée en 2017 avec une forte réflexion autour de l'hyperconvergence, « nous avions besoin de quelque chose qui puisse être facilement mis à l'échelle sans que nous ayons pour autant besoin de racheter des licences supplémentaires », précise le dirigeant. En complément, il ajoute, que l'infrastructure choisie devait « accompagner la mise en place d'un nouvel ERP, d'un EPM et d'un MDM ».

Parmi les exigences techniques, la solution recherchée devait apporter des gains de performance en matière d'IOPS. Les équipes IT souhaitaient avoir des outils de visualisation, tandis que le RI&SI voulait un service de capacity planning pour suivre en temps réel la consommation de ressources et obtenir une visibilité financière. Enfin dernière contrainte, les usines fonctionnant en continu, l'infrastructure doit être solide et doublée par un plan de reprise et de continuité d'activité (PRA/PCA).

Prism adopté et regards vers Calm

Après une analyse du marché, le choix s'est porté sur l'offre Nutanix. Léa Nature a été accompagnée dans le déploiement par l'intégrateur Neocles, filiale d'Orange Business Services. L'infrastructure a été répartie sur deux fois quatre noeuds en full flash avec une réplication asynchrone pour assurer le PCA et le PRA. En tout, une centaine de VM a été migrée sur la nouvelle infrastructure pour entrer en production fin août 2018. Les équipes IT ont bénéficié des fonctionnalités de Prism pour avoir une visibilité en continu sur les performances et les ressources nécessaires pour l'allocation des VM. De son côté le RI&SI dispose maintenant de rapports complets de capacity planning pour les ressources de la DSI.

Les performances sont au rendez-vous. Léa Nature a pu constater une augmentation des IOPS de 40% par rapport aux précédentes solutions de stockage, des baies 3Par en l'espèce. Pour l'avenir, le groupe lorgne sur l'offre Calm de Nutanix pour automatiser ses déploiements en cloud hybride, notamment avec Office 365. « Nous essayons toujours de suivre les technologies qui peuvent nous simplifier la vie. Nous nous apprêtons par exemple à mettre en place des processus d'orchestration et d'ordonnancement », glisse Jean-Marc Bourreau.


Une chaîne de production de Lea Nature

Publicité
Les entrepôts de Lea Nature

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Le cycle de vie des données (notamment leur destruction ou leur archivage) est-il formellement défini ?