Nominations

Le Sénat choisit Emilie Kerdelhué comme DPD et RSSI adjointe

Le Sénat choisit Emilie Kerdelhué comme DPD et RSSI adjointe
Emilie Kerdelhué était jusqu’à présent déléguée adjointe à la protection des données au ministère de l’Education Nationale.

Archiviste de formation, Emilie Kerdelhué passe du Ministère de l'Education Nationale au Sénat pour protéger le SI et les données personnelles.

PublicitéLa chambre haute du Parlement français, le Sénat, dispose bien sûr de services support, administratifs ou techniques. L'institution dispose ainsi de nombreuses données sensibles en lien avec le travail parlementaire mais aussi avec les agents fonctionnaires, les sénateurs eux-mêmes ou leurs équipes. Aux côtés de Philippe Roux Comoli, DSI, et de Laurent Laurelut, DPD (Délégué à la Protection des Données personnelles) et RSSI, le Sénat vient de recruter Emilie Kerdelhué comme, à la fois, DPD et RSSI adjointe. Celle-ci est issue d'un cursus d'archiviste.

Titulaire d'un Master Métiers de la culture et Archives de l'UVSQ (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, 2006) et d'un DEA en histoire politique de l'Université Paris Denis Diderot (Paris VII, 2006), Emilie Kerdelhué a également été diplômée en 2018 d'un Mastère en Protection des données personnelles de l'ISEP (Ecole Supérieure d'Electronique de Paris). Elle est également certifiée en direction de projet maîtrise d'ouvrage SI (2016) et en architecture de l'information (2016, Ecole Normale Supérieure de Lyon). Depuis 2018, elle est chargée de formation Archives et Protection des données au sein de l'Association des Archivistes français et, depuis 2020, chargée d'enseignement au Mastère spécialisé Protection des données personnelles de l'ISEP.

Emilie Kerdelhué a réalisé toute sa carrière dans la fonction publique. Elle a ainsi débuté en 2006 comme responsable des archives de l'Ecole Nationale de Protection Judiciaire de la Jeunesse (Ministère de la Justice). Brièvement responsable du service archives et documentation de la ville de Sceaux en 2008, elle est revenue en administration centrale, au Ministère de l'Education Nationale, à la fin de la même année. D'abord adjointe de responsable de la mission des archives et du patrimoine culturel, elle a évolué en 2018 en déléguée adjointe à la protection des données de son ministère.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des outils d’orchestration des processus métiers (BPM) ?