Projets

Le Morbihan décompte les décès liés au Covid-19 par un collaboratif en SaaS

Le Morbihan décompte les décès liés au Covid-19 par un collaboratif en SaaS
Patrice Faure, préfet du Morbihan depuis août 2019, n’a aucune objection de sécurité sur cette solution vue la nature de la collecte.

La préfecture du Morbihan compte les décès liés au Covid-19 via à un module de collecte de données dans Microsoft Teams développé par Isatech.

PublicitéMicrosoft Teams est un outil classique de collaboration en ligne intégré dans le SaaS Bureautique Office 365. Mais il peut être le support de développements spécifiques pour remplir des missions particulières. Ces modules bénéficient alors de l'interface et de l'infrastructure de l'outil. C'est un tel développement spécifique, réalisé par Isatech, que la préfecture du Morbihan utilise pour compter les décédés du Covid-19.

Dès le mois de Février 2020, la préfecture du Morbihan s'est retrouvé avec le besoin de comptabiliser avec précision et rapidement les cas de décès liés au Covid-19 dans le département. Ce décompte repose sur les recensements réalisés dans chaque commune. Alors que des clusters se développaient dans le département, entraînant des mesures sanitaires spécifiques en amont des mesures nationales, il fallait que la préfecture puisse disposer d'informations précises et fraîches sur les circonstances des décès (en EHPAD, à domicile, à l'hôpital, etc.) avec les communes concernées. Les informations collectées de son côté par l'ARS (Agence Régionale de Santé) mettaient du temps à redescendre au niveau départemental et ne correspondaient pas à tous les besoins de la préfecture. La saisie des données s'effectue dans chaque commune et elles sont traitées au niveau préfectoral pour prendre les décisions nécessaires au plus vite.

Pour réaliser cette collecte, vue l'urgence, il était exclu de passer par les services du Ministère de l'Intérieur avec un process de spécification puis de développement. Isatech a été sollicité un matin et le module était installé pour son usage spécifique le lendemain soir. Les 250 communes du Morbihan ont pu ensuite utiliser l'outil en s'appuyant sur une formation en ligne. Les élus municipaux accèdent en ligne ou via une application sur smartphone simple d'usage. Reste le problème d'utiliser un SaaS américain comme socle à un usage public. Mais, pour le préfet du Morbihan, il n'y a aucun problème : les données ne sont pas nominatives, destinées à large diffusion, et, en plus, l'outil est utilisé via Internet et pas sur le réseau sécurisé interministériel. Un besoin local urgent, en amont du besoin national, a ainsi pu être traité avec l'urgence nécessaire au niveau préfectoral.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Les collaborateurs sont-ils tous équipés pour les audio/visio-conférences ?