Projets

Le Divulgacheur prend de l'avance avec l'IA

Le Divulgacheur prend de l'avance avec l'IA
A tout moment, un agent envoyé par Le Divulgacheur peut surgir et vous révéler la fin d’une série que vous regardez.

Le service français de révélations sur les fins de séries appuie désormais sa démarche sur l'IA avec machine learning.

PublicitéSi Spoiler.com s'appuie sur les révélations fournies de première main par des showrunners ou du personnel travaillant à Hollywood, son concurrent français Le Divulgacheur n'a pas cette possibilité. Pour accroître sa part de marché, et dépasser les rares confidences disponibles, Le Divulgacheur étudie désormais les séries antérieures menées par les différents showrunners et déduit les fins des séries en cours en tenant compte des tendances générales autant que des habitudes de chaque scénariste. Pour cela, Le Divulgacheur s'appuie sur une intelligence artificielle avec apprentissage machine basé sur les fins effectives afin d'améliorer les prédictions futures. « La crédibilité de la fin que nous révélons est essentielle pour que notre agent, envoyé par une relation ayant intérêt à faire cesser l'intérêt pour une série chez notre cible, soit pris au sérieux » souligne Rémi Germain, PDG de Le Divulgacheur.

Les résumés des épisodes des principales séries ayant été diffusées depuis les années 1950 ont été saisis dans une base de données. La plupart des éléments existaient déjà dans diverses bases documentaires. Les algorithmes ont analysé alors les arcs narratifs en fonction des caractéristiques des personnages et des méta-données sur les séries (genre, auteur, showrunner...). Par la voie de machine learning, avec apprentissage progressif, les séries plus récentes sont prolongées afin de respecter les règles classiques observées.

Laura Vorzet, directrice technique de Le Divulgacheur, reconnaît : « bien sûr, il arrive que des scénaristes fassent preuve d'originalité. Nous ne sommes pas à l'abri d'une rupture avec les schémas antérieurs mais c'est d'une grande rareté. Notre service reste donc très crédible malgré quelques erreurs. » Le travail a été complexe. La première conclusion de « Game of Thrones » fournie par l'IA était en effet : « Et ils se marièrent, eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux jusqu'à la fin naturelle de leurs jours. » Mais le machine learning amène l'intelligence artificielle à délivrer désormais des prédictions beaucoup plus fiables.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Vos équipes IT sont-elles toutes formées à la cybersécurité ?