Stratégie

Le développement économique des entreprises freiné par les pénuries informatiques

Le développement économique des entreprises freiné par les pénuries informatiques
Recourir au cloud pourrait constituer une réponse à la pénurie de composants électroniques.

Selon une étude menée pour Equinix, la majorité des entreprises dans le monde prévoit de se développer sous réserve de la crise des semi-conducteurs.

PublicitéLa crise ? Quelle crise ? Malgré la crise sanitaire Covid-19 et ses effets économiques, 50% des entreprises françaises affirment prévoir de se développer dans les douze prochains mois, que ce soit dans une nouvelle ville (17%), une nouvelle région (25%) ou même dans un nouveau pays (29%). Le chiffre est de 59 % sur l'ensemble de la zone EMEA et atteint 78 % aux Amériques et 82 % en Asie-Pacifique. Mais, face à cet optimisme affiché dans une étude menée pour Equinix, 58 % des entreprises dans le monde voient la pénurie mondiale des semi-conducteurs comme une menace pour leur business. Les différents problèmes d'approvisionnement gênent plus de la moitié des entreprises.

Face à ces difficultés, l'externalisation des infrastructures informatiques, qui restent nécessaires au développement business, semble être la meilleure réponse. Ainsi, 49 % des répondants français envisagent de recourir à des infrastructures virtuelles dans le cloud et 18 % à de la location de bare metal. 64 % des répondants français (contre 71 % au niveau mondial) veulent migrer davantage de fonctions dans le cloud, par exemple les applications critiques (34%) et des fonctions de sécurité (41%). Au niveau mondial, 47% des personnes interrogées s'attendent à une hausse de leurs dépenses dans des solutions d'hébergement auprès de fournisseurs de datacenters en colocation contre seulement 28 % des Français. 46% envisagent d'accroître leurs investissements dans les services d'interconnexion entre datacenters pour faciliter la transformation digitale des entreprises (33%) ainsi qu'à améliorer l'optimisation du réseau (31%).

La crise sanitaire a bien eu, comme relevé par de nombreuses études que nous avons déjà publiées, des conséquences positives sur la transformation numérique. 51% des répondants français ont ainsi accéléré la transformation de leur organisation en réponse à la crise du Covid-19. 54 % (contre 61 % au niveau mondial) estiment que les accroissements d'investissements consentis à cette occasion devraient perdurer. Parmi les priorités, le renfort de la cybersécurité (84% des répondants français), la mise en conformité réglementaire du patrimoine de données (83%), le plan de continuité d'activité (82%) forment un trio de tête. Toujours en France, les autres priorités comprennent notamment l'amélioration de l'expérience client (79 % des répondants) et de l'expérience collaborateur (78%).

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Hébergez-vous une ou plusieurs de vos bases de données dans le cloud ?