Projets

La télérelève des compteurs d'eau passera par réseau basse fréquence chez Veolia

La télérelève des compteurs d'eau passera par réseau basse fréquence chez Veolia
Frédéric Van Heems, directeur général de Veolia Eau France, estime qu’il s’agit d’un projet emblématique de la digitalisation du métier de son entreprise.

Veolia a choisi d'utiliser le réseau LoRa et les services de Orange Business Services pour la télérelève de 3 millions de compteurs d'eau en France.

PublicitéAvec 169 000 salariés, le groupe Veolia est présent sur cinq continents pour des services aux collectivités tels que la distribution d'eau, la gestion des déchets ou celle de l'énergie. En France, des millions de compteurs d'eau sont gérés par le groupe. Ceux-ci vont en majorité basculer dans la télérelève avec un réseau basse fréquence ouvert. L'objectif est bien entendu de ne plus avoir à effectuer ni relève manuelle dans des endroits peu accessibles (souvent des caves) ni entretien d'un réseau radio propre. Veolia cherche également à développer de nouveaux services.

En l'occurrence, Nova Veolia, branche de Veolia dédiée aux services numériques, et sa filiale Birdz, spécialisée en IoT, ont choisi le réseau LoRa et les services d'Orange Business Services. L'objectif est que 70 % des compteurs soient en télérelève d'ici 2027, soit trois millions d'unités. LoRa couvre en effet 30 000 communes et 95 % de la population de France Métropolitaine. La plate-forme Live Objects d'Orange Business Services va collecter et traiter les informations issues des compteurs connectés. La solution a été validée après un test de douze mois à Toulouse. La fréquence de la relève peut varier selon les désirs de chaque réseau de distribution mais est prévue pour être de deux fois par jour. Le matériel est conçu pour une durée de vie de quinze ans (durée de vie de la pile).

Pour Veolia, cette digitalisation est l'occasion de proposer de nouveaux services liés aux attentes actuelles des clients. Le relevé plus fréquent permet, d'une part, un suivi plus transparent, d'autre part, une remontée rapide d'alertes face à des anomalies (pouvant signifier des fuites, des piratages d'alimentation...).

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Les postes de travail sont-ils (pour la plupart) virtualisés et disponibles sur tous terminaux physiques ?