Stratégie

La région Ile-de-France rejoint l'April pour soutenir davantage le logiciel libre

Après sa première commune, Pierrefitte-sur-Seine, l'APRIL a annoncé l'adhésion de sa première région : l'Ile de France. La collectivité avait déjà rejoint l'Adullact en décembre dernier.

PublicitéAprès avoir rejoint l'ADULLACT (Association des Développeurs et des Utilisateurs de Logiciels Libres pour les Administrations et les Collectivités Territoriales), la région Ile de France vient d'adhérer en tant que personne morale à l'APRIL (Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre). Autant l'adhésion à l'Adullact peut être purement opportuniste puisque cette association réalise essentiellement des développements mutualisés de logiciels métiers, autant celle à l'APRIL ne peut qu'avoir une dimension politique. De fait, l'APRIL remarque que la région développe une stratégie volontariste en terme de « rééquilibrage » de son parc logiciel, autrement dit de choix volontaire de logiciels libres lorsque c'est possible. Cité par l'APRIL, Jean-Paul Huchon, président de la région, indique d'ailleurs que l'objectif de l'adhésion est bien de « participer au développement de l'écosystème du logiciel libre ». Après l'adhésion de la petite commune de Pierrefitte-sur-Seine en fin d'année dernière, l'ambition de l'APRIL est de multiplier les adhésions de collectivités locales pour créer au plus vite un groupe de travail dédié au sein de l'association. Les collectivités locales sont classiquement dotées d'un système d'information aux petites applications métiers très nombreuses et une migration d'environnement de travail, notamment au niveau du poste de travail, y est donc particulièrement difficile. On y trouve d'ailleurs les réticences les plus fortes contre le futur RGI (Référentiel Général d'Interopérabilité). Les collectivités locales constituent donc une terre de mission particulièrement difficile pour les promoteurs du logiciel libre.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Une procédure simple est-elle à disposition de la DSI pour réclamer des pénalités aux fournisseurs ne respectant pas les SLA / les clauses contractuelles ?