Projets

La DRH de La Poste bascule en VoIP open-source

La direction des opérations ressources humaines du groupe La Poste a choisi XiVO/Asterisk intégrée par Avencall (ex-Proformatique).

PublicitéEn 2007, la direction des opérations ressources humaines du groupe La Poste allait pour la deuxième fois en deux ans déménager ses 1000 personnes. Elle allait s'installer dans un ancien bâtiment destiné à être entièrement rénové, notamment en terme de réseau. Le choix est fait de basculer la téléphonie en VoIP pour économiser sur les coûts tant d'installation que de maintenance. Le problème posé étant celui d'un déploiement rapide, le choix par appel d'offres d'une petite société (créée trois ans plus tôt, Proformatique devenue depuis Avencall) et d'une solution open-source (XiVO/Asterisk) n'était pas sans inquiéter.

Non seulement se posait la question du déploiement simultanée de 800 à 1000 postes mais également celle de l'éventuelle saturation du réseau IP avec la voix. Or l'appel d'offres se basait sur trois critères : le coût global, les références et la structure du prestataire.

L'un des points forts d'une solution de type VoIP open-source vis-à-vis des critères posés est la possibilité de gérer des forfaits de services au nombre global de postes (y compris pour paramétrer des boites vocales, des chambres de conférences, etc.). Les solutions classiques supposait un coût à l'unité d'intervention.

De plus XiVO/Asterisk a été interfacé avec des modules du PGI, également open-source, OpenERP pour développer une solution de gestion de relation avec personnels dans le cadre d'une « hot line RH » à destination des agents du groupe.

Côté infrastructure, le réseau HP avec 8 switches de 48 ports pour chacun des dix étages et le câblage fibre optique est suffisamment dimensionné. La gestion de la VoIP se fait avec XiVO, une solution d'administration de la plate-forme VoIP Asterisk, très bien implantée aux Etats-Unis.

Le véritable test se fait dans une nuit de novembre 2007 où les 400 premiers postes ont été installés. Le reste du déploiement s'est fait ensuite progressivement. Du départ jusqu'à aujourd'hui, La Poste reste totalement satisfaite de la solution, aucune saturation ou dégradation n'ayant jamais été constatée.

Ultérieurement, La Poste a collaboré avec Avencall pour améliorer XiVO/Asterisk : sécurisation et amélioration des chambres de conférences, création d'un client web pour XiVO afin que les agents puissent gérer eux-mêmes en autonomie leurs postes téléphoniques (renvois d'appels, consultation de la messagerie vocale par le web, etc.)...

Le coût du projet n'a pas été révélé.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Exploitez-vous des technologies d’intelligence artificielle (externes ou proposées par les éditeurs) pour étendre les capacités de vos applicatifs métiers ?