Projets

L'usine française de Samson dématérialise la gestion de sa production pour gagner en fiabilité

L'usine française de Samson dématérialise la gestion de sa production pour gagner en fiabilité
Yannick Roger, directeur de production adjoint (Samson France) : « Grâce à Gedix Prod, nous avons la bonne information de production au bon moment. »

Dans son usine française, le groupe industriel Samson, spécialisé dans les systèmes pour le contrôle et la régulation des fluides, a mis en place la solution Gedix Prod afin de mieux maîtriser ses processus de fabrication.

PublicitéGroupe allemand, Samson conçoit et produit des systèmes et solutions pour le contrôle et la régulation des fluides. Son usine française, située à Vaulx-en-Velin près de Lyon, produit plusieurs types de vannes, destinées à des secteurs très différents : de la pétrochimie à la pharmacie, en passant par l'agroalimentaire ou le chauffage urbain. Pour répondre aux exigences et normes spécifiques à chacun de ces secteurs, l'usine pilote sa production à partir de dossiers de fabrication, qui jusqu'à présent étaient gérés sous forme papier. Afin de fiabiliser ses processus de production, le site a décidé de les dématérialiser en s'appuyant sur la solution de communication et de gestion des programmes de fabrication Gedix Prod.

Comme l'explique Yannick Roger, directeur de production adjoint de Samson France, les dossiers de fabrication imprimés présentaient en effet plusieurs problèmes, dont la consommation excessive de papier. « Pour mettre en production un simple ordre de fabrication, il fallait réaliser de nombreuses photocopies, puis les transmettre aux opérateurs. Ensuite, si un rectificatif devait être appliqué, il fallait localiser le dossier diffusé dans l'usine et y appliquer les modifications. Ce fonctionnement affectait la fiabilité de nos processus. Face à cette perte de temps énorme et ce suivi aléatoire, il nous fallait dématérialiser les documents de production », souligne Yannick Roger. Dans ce but, la société a retenu Gedix Prod, mise en place avec l'appui de LMBA, éditeur et intégrateur de la solution.

Un premier pas vers l'industrie 4.0

Le déploiement a été mené conjointement par le bureau des méthodes de l'usine et par les équipes de l'éditeur, qui ont effectué certains développements sur mesure pour que l'outil réponde parfaitement aux besoins. La solution a été interfacée avec le système ERP de l'entreprise ainsi qu'avec l'outil de supervision des machines à commande numérique. Pour accompagner l'installation de la solution, certains investissements ont également été faits sur les infrastructures matérielles, notamment la mise en place d'écrans dans les ateliers. « Aujourd'hui, dès qu'une commande est enregistrée dans l'ERP, une gamme de fabrication est automatiquement créée et transférée dans Gedix Prod. Le bureau des méthodes va enrichir cette gamme dans le logiciel avant la mise en production dans les ateliers. Puis, à chaque étape de fabrication (entre 3 et 10 rangs), le logiciel va effectuer un suivi des modes opératoires, des documents attachés, des plans de contrôles, etc. » décrit Yannick Roger.

Depuis la mise en oeuvre, la qualité et la fiabilité des données se sont fortement améliorées. « Nous avons la bonne information de production au bon moment. Chaque phase du programme de fabrication est analysée pour valider ou non la mise en production. Le risque d'erreur est réduit à son minimum », souligne le directeur de production adjoint. Pour l'usine, ce projet marque également un premier pas vers l'industrie 4.0. La société a décidé de poursuivre dans la digitalisation de ses processus, en numérisant notamment l'ordonnancement. Et Yannick Roger confie que les projets à venir sont encore nombreux.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous déployé un ou plusieurs cas d’usage de la blockchain dans votre organisation ?