Nominations

Jean-Séverin Lair bientôt à la tête du programme Tech.gouv

Jean-Séverin Lair bientôt à la tête du programme Tech.gouv
Jean-Séverin Lair a une longue expérience des grands projets publics.

Jusqu'à présent à la tête du programme Vitam, Jean-Séverin Lair va prendre celle de Tech.gouv, toujours à la DINUM.

PublicitéLa DINUM (Direction Interministérielle du Numérique), en tant que DSI groupe de l'État, orchestre un certain nombre de grands projets. Elle est aussi garante et pilote de la transformation numérique de l'État, notamment au travers du grand programme Tech.Gouv. Constituée de 35 actions prioritaires réunies en 8 missions, la feuille de route actuelle de ce programme court jusqu'en 2021. Nos confrères de La Lettre A ont annoncé la nomination de Jean-Séverin Lair à la direction de ce programme mais, contacté par la rédaction de CIO, il a indiqué que cette nomination n'est pas encore officielle et sa date de prise de fonction est encore indéfinie. Jean-Séverin Lair est un X-Télécom ayant une longue carrière dans l'administration mais pas seulement.

Diplômé de l'Ecole Polytechnique (1990) et de l'ENST (1992, aujourd'hui Télécom Paris, une école de l'Institut Mines-Télécom), Jean-Séverin Lair a exercé dans le secteur privé, par exemple en tant que directeur technique de Certinomis (1999-2003). A partir de 2003, il a obtenu plusieurs postes de responsabilité dans le secteur public qu'il ne quittera plus. Il a ainsi été Chef de la mission Services aux Usagers au sein de l'ADAE (2003-2006), l'ancêtre de la DINUM. Il a ensuite suivi les évolutions de la digitalisation administrative, en tant que Adjoint Chef de Service du Développement de l'Administration Electronique à la Direction Générale de la Modernisation de l'Etat, appartenant au Ministère de l'Economie des Finances et de l'Industrie (2006-2008).

De 2008 à 2015, Jean-Séverin Lair a été DSI du Ministère de la Culture et de la Communication. Depuis 2015, il était en charge du programme Vitam. Sous la double tutelle de la DINSIC (devenue récemment DINUM) et du CIAF (Comité Interministériel aux Archives de France), trois ministères (Culture, Armées, Affaires Etrangères) ont ainsi créé avec trois SSII (Smile, Thalès Services et Linagora) ce back office d'archivage open-source basé sur Java, Elasticsearch et MongoDB, projet mené en mode agile. Vitam en est aujourd'hui à sa version 3 et intéresse le secteur privé, notamment les prestataires d'archivage.

C'est l'actuel directeur technique du programme Vitam, Emmanuel Laborde, qui devrait prendre la succession de Jean-Séverin Lair comme directeur de ce programme de back-office d'archivage.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Envisagez-vous de migrer une majorité de vos applications dans le cloud public ?