Juridique

Inquiétude des consommateurs : seulement 1% des sites web sont conformes au RGPD

Inquiétude des consommateurs : seulement 1% des sites web sont conformes au RGPD
Le RGPD est en vigueur depuis mai 2018 mais la mise en conformité continue de tarder.

Le respect des données personnelles demeure une préoccupation majeure pour les consommateurs mais le RGPD reste pris à la légère par les entreprises.

PublicitéSur 439 164 sites web français contactés par la start-up Misakey, seuls 1 % ont été en mesure de respecter une des bases du RGPD : dire si oui ou non des données personnelles du demandeur sont gérées par le dit site, ce dans le délai d'un mois. Si 83 % n'ont « simplement » pas répondu, 16% ne disposaient pas d'une adresse de contact valide dans leurs mentions légales. « 99% des sites sont donc hors-la-loi » en déduit la start-up.

Elle précise : « 10 000 des sites contactés [soit 2,28 %, NDLR] détenaient une adresse de messagerie spécifiquement dédiée aux questions de vie privée. Parmi eux, le taux de retour est meilleur (17%) mais il reste faible. » Pourtant, le sondage opéré pour le compte de la même start-up par l'institut Opinionway souligne l'importance de cette question du respect des données personnelles.

RGPD ? Moi, jamais !

Si 60 % des consommateurs jugent que la protection des données personnelles n'est pas une priorité pour les entreprises (le taux baisse avec l'âge et l'élévation sociale), ce n'est pas accessoire : 65 % déclarent « boycotter les entreprises qui sont connues pour ne pas respecter la vie privée de leurs clients ». Même si la tendance générale est à dire « oui » à toutes les questions posées par l'entreprise, sans trop se poser de questions, justement. Même déposer une plainte auprès de la CNIL en cas d'abus avéré et touchant personnellement le répondant n'est pas un réflexe : seule la moitié l'envisage, 16 % déclarant le faire.

De plus, 80 % des Français estiment que la mauvaise gestion des données personnelles et leur collecte abusive menacent au moins une liberté fondamentale (opinion, expression, circulation, réunion), les plus âgés étant les moins sensibles au sujet (73 % pour les 65 ans et plus). Une nette majorité (plus de 80 % dans tous les cas) estime également que les entreprises utilisent des données personnelles (de clients, non-clients...) sans requérir l'accord des personnes concernées.

A propos des études
L'étude « Les Français et le respect de leur vie privée sur Internet » est basée sur un sondage OpinionWay pour Misakey. L'échantillon, interrogé par questionnaire en ligne auto-administré les 21 et 22 novembre 2018, de 1060 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, défini selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence.
L'étude sur le taux de réponse a été opérée par Misakey en sélectionnant les adresses de contact selon la méthode préconisée par la CNIL. Le taux de réponse a été calculé au bout d'un mois, conformément aux textes en vigueur. 439 164 sites web ont été contactés.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Les projets « en mode agile » utilisent-ils une méthode formalisée comme Scrum ?