Business

IDC confirme la montée en puissance des serveurs x86 Windows et Linux

PublicitéLe dernier observatoire trimestriel du marché des serveurs d'IDC confirme la montée en puissance des serveurs x86 face aux serveurs Unix. Selon le cabinet d'études, les ventes de serveurs x86 ont progressé de 4,8 % sur un an pour atteindre 6,6 Md$ au cours du troisième trimestre 2006. Dans le même temps, les ventes de serveurs Unix reculaient de 1,7 %, à 3,9 Md$. Sans surprise, ce sont les livraisons de serveurs Linux qui ont progressé le plus vite au cours de l'année écoulée. Entre juillet et septembre, le marché Linux a atteint 1,5 Md$ soit une progression de 5,4% sur un an. Les serveurs Linux représentent désormais 11,8% du marché total des serveurs. Il est toutefois à noter que la progression de l'OS libre a sensiblement ralenti puisque la croissance des ventes avait été six fois supérieure l'an passé. Les ventes de serveurs Windows continuent elles aussi à bien se porter, puisqu'elles ont progressé de 4,6 % sur un an pour atteindre 4,8 Md$. Du côté des constructeurs, la palme de la croissance revient à Sun, dont le chiffre d'affaires serveurs x86 a bondi de 46,5% sur un an, contre 7,7% pour IBM et 6,6% pour HP. Sun, qui a essentiellement misé sur le haut de gamme du marché, confirme ainsi sa bonne santé. D'après nos estimations, ses ventes de serveurs x86 représentent désormais près de 12% de son revenu serveurs. IBM a quant à lui profité d'un pic de ses ventes de mainframes, qu'IDC attribue au lancement des z9 EC (entreprise Class). Ses revenus liés aux grands systèmes auraient ainsi bondi de 25% par rapport à l'an passé. Les serveurs lames progressent, Intel se redresse IDC note également le succès croissant des architectures de serveurs lames. Cette catégorie de serveurs pèse désormais plus de 10% des ventes de serveurs x86 en revenus (738 M$ au cours du 3e trimestre). IBM reste le champion du secteur avec 42,3% du marché devant HP avec 35%. Dell, Fujitsu-Siemens, Sun et des acteurs comme NEC se partagent les restes. Il est à noter que Sun pourrait encore accroître sa percée sur le marché x86, si ses serveurs lames connaissent le même succès que ses serveurs rack Opteron. On signalera pour terminer que le 3e trimestre a été le premier depuis 4 ans au cours duquel Intel a regagné quelques points de marché sur AMD. Certes, les ventes d'Opteron ont crû de 79,7% par rapport à l'an passé, mais cela n'a pas suffi pour contenir le succès des nouvelles puces Xeon 5100 "WoodCrest" d'Intel. Ce dernier est ainsi parvenu à augmenter ses ventes pour contrôler 80,2% du marché. Reste que le répit pourrait être de courte durée avec le lancement par IBM d'une gamme élargie de serveurs Opteron et la montée en puissance des serveurs Opteron de Dell.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Vos collaborateurs sont-ils en majorité équipés pour la visioconférence ?