Projets

IA : Geoptis optimise l'audit de la voirie via la tournée des facteurs

IA : Geoptis optimise l'audit de la voirie via la tournée des facteurs
Les voitures des postiers sont équipées de caméras pour auditer l'état du réseau routier. (Crédit Photo: D.R)

Geoptis équipe les voitures des facteurs de caméras pour auditer l'état du réseau routier. Pour optimiser ces trajets, Hardis a développé un algorithme et a permis à la filiale de la Poste d'élargir son offre à destination des collectivités locales.

PublicitéA la recherche de nouveaux relais de croissance, la Poste a créé, au début 2017, Geoptis. Cette entité propose aux collectivités locales un audit du réseau routier. Pour cela, elle équipe les voitures des facteurs d'une caméra, protégée par une coque et disposant d'une batterie additionnelle. Cette caméra filme l'état du réseau emprunté au quotidien pour la distribution du courrier et recense les incidents de la chaussée (nids de poule, fissures, etc.) tout en les géolocalisant. A son retour, le facteur branche la caméra sur un ordinateur et les données sont envoyées à un datacenter. Ces dernières sont qualifiées par Geoptis et fournit une cartographie des anomalies. L'objectif est de construire un plan d'entretien des voies (planning potentiel et évaluation des coûts).

Geoptis était confronté à un problème, 80% des prises de vues sont actuellement couvertes par les trajets habituels des facteurs, mais 20% d'entre elles font l'objet de trajets dédiés nécessitant que le facteur reprenne son véhicule. Fabrice Chamard, responsable du département systèmes d'information innovants, à la direction technique de la Poste, précise « les tronçons dédiés peuvent en outre être très éparpillés. D'où la nécessité d'optimiser les parcours pour réduire le nombre de kilomètres liés aux trajets dédiés ». Il ajoute, « nous avons donc soumis, au printemps 2017, la question suivante à plusieurs ESN : est-ce que l'intelligence artificielle peut répondre à notre cas d'usage ? ».

Un algorithme affiné aux données GPS

Hardis Group, SSII Nantaise a relevé le défi. Après une étude théorique de trois semaines, les équipes de l'ESN ont conclu qu'un algorithme permettrait d'optimiser les trajets dédiés. Deux mois de développement ont été nécessaires pour concrétiser cet algorithme, livré en septembre 2017. La solution d'IA est intervenue en deux temps. « Dans un premier temps, l'algorithme calculait les trajets de la façon suivante : voilà ma cartographie, calcule-moi le trajet le plus optimisé. Une évolution a été apportée par la suite : voici la cartographie, le facteur dispose de x heures, calcule-moi le trajet le plus optimisé », rapporte le responsable. Puis, le trajet a été couplé avec les données GPS pour que le facteur n'ait plus qu'à suivre les indications de navigation.

Au final, cette stratégie a apporté des gains de 20 à 30% du nombre de kilomètres parcourus par les facteurs. En intégrant les données GPS, Geoptis évite les erreurs de trajets et améliore la sécurité du chauffeur, qui est totalement guidé pour réaliser ses tournées. Les premiers résultats sont au rendez-vous et la société peut ainsi élargir sa palette de services en proposant aux collectivités locales d'autres relevés, comme le mobilier urbain, la signalisation verticale, etc.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Les documents pouvant revêtir une importance juridique et validés numériquement par les clients/usagers sont-ils systématiquement horodatés et signés électroniquement ?