Nominations

Frédéric Soultanem devient DSI du département de l'Hérault

Frédéric Soultanem devient DSI du département de l'Hérault
Frédéric Soultanem est nommé DSI du Conseil départemental de l'Hérault. (Crédit Photo: Bruno Lévy)

L'hôtel du Département de l'Hérault voit l'arrivée d'un nouveau visage pour sa direction informatique en la personne de Frédéric Soultanem.

PublicitéDe Toulouse à Montpellier, Frédéric Soultanem a une préférence prononcée pour le sud de la France. Il vient en effet d'être nommé directeur des systèmes d'information du Conseil départemental de l'Hérault. Auparavant, il a effectué sa carrière au sein du ministère de l'Agriculture où il a occupé plusieurs postes, responsable des systèmes d'information, puis du BIP (bureau de l'informatique de proximité). Il a été également responsable du département en charge des infrastructures réseau & sécurité (RMAP) à Toulouse, puis responsable de la production informatique. Il est diplômé de Mines Paristech.

Cette année, il est intervenu sur la conférence CIO sur le « Software Defined Everything » en tant que directeur du programme OSHIMAE (Offre de Service d'Hébergement Interministériel Agriculture Ecologie) et responsable du bureau de la Sécurité et de l'ingénierie de production au ministère de l'Agriculture.

Dans ses nouvelles fonctions, Frédéric Soultanem aura à coeur d'apporter son expertise de la gestion de l'IT au sein d'une administration. Les enjeux IT d'une collectivité territoriale sont nombreux allant de la sécurité à la performance des infrastructures en passant par le RGPD ou la dématérialisation.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Tous les documents électroniques ayant une valeur juridique sont-ils générés, stockés puis archivés de manière à pouvoir être produits en justice ?