Bibliographies

Dynamiser sa carrière par une démarche de marketing personnel

Dynamiser sa carrière par une démarche de marketing personnel

Deux dirigeants du cabinet Oasys Consultants viennent de publier un guide sur le positionnement personnel et son usage (notamment dans les réseaux relationnels) chez Dunod.

PublicitéApprendre à gérer ses réseaux relationnels pour améliorer sa carrière est un conseil qui n'a rien de neuf en lui-même. Il est plus original de remonter en amont et de se poser la question du « produit » vendu avant de le « vendre » via ses réseaux. L'ouvrage que viennent de publier chez Dunod Isabelle Mounier-Kuhn et Jerry Knock, deux dirigeants du cabinet Oasys Consultants, apprend à effectuer cette démarche complète.

L'ouvrage débute par la notion de « positionnement » qui est ici vue sous l'angle de la position revendiquée ou recherchée par un individu au sein de groupes. Cette notion fait écho au même terme en marketing ordinaire, concernant des produits de grande consommation comme de luxe.

Le positionnement personnel renvoie autant à ce que l'on est (ou croit être), à ce que l'on sait faire (ou croit savoir faire) et comment on est perçu sur ces points par son entourage, cela à un instant donné. Cette perception est toujours relative : un borgne sera peut-être roi chez les aveugles mais handicapé chez ceux qui jouissent de leurs deux yeux et sans caractéristique originale chez ceux qui travaillent dans l'obscurité.

Isabelle Mounier-Kuhn et Jerry Knock insistent longuement dans leur livre sur les différentes manières d'exploiter, pour optimiser sa carrière, son positionnement via les différents types de réseaux formels ou non, ce qu'ils nomment écho-système (relation de résonance avec son entourage), ego-système (notabilité reconnue par les pairs) et e-cosystème (réseaux sociaux au sens le plus large possible du mot).

De la difficulté d'accepter de se positionner

Les auteurs mentionnent en introduction les difficultés pour les cadres dirigeants français d'accepter le principe même du positionnement. Or même des éléments brillants peuvent se retrouver sur la touche faute de s'être préoccupés de cette question. Les auteurs citent l'exemple d'un dirigeant diplômé de Polytechnique et de Science-Po et ayant mené un début de carrière prometteur mais qui n'a pas su, justement, se positionner pour faire avancer sa carrière. Une fois le positionnement identifié voire travaillé, il convient de le valoriser, de le rendre utile. Même quand il est dû au hasard des rencontres, tel que le raconte dans ce livre un an PDG d'une grande entreprise de réassurance.

Les différentes étapes sont clairement explicitées.

Positionnement professionnel et réseaux se destine à tous les cadres supérieurs, pas seulement aux DSI. Sa rédaction claire, sans jargon inutile, le rend facile à lire et limpide. Ses nombreux encadrés et tableaux viennent illustrer le propos d'exemples, de témoignages et de bonnes pratiques. Et il veille également à rappeler les limites des chants de sirènes que l'on entend souvent, comme concernant les réseaux sociaux au sens strict, ou à revaloriser les méthodes passées de mode (sans les encenser non plus), comme les associations d'anciens élèves.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Pour chaque changement majeur de solution ou nouvel outil, prévoyez-vous un plan d’accompagnement au changement de façon systématique ?