Projets

Deliveroo met son datawarehouse dans le cloud

Deliveroo met son datawarehouse dans le cloud
« En tant qu’acteur de l’économie numérique, la gestion des données est au cœur de notre métier » juge Hugues Décosse, directeur général de Deliveroo France.

Le service de livraison de repas Deliveroo a eu recours à Snowflake Computing déployé dans Amazon Web Services pour son datawarehouse.

PublicitéFondé en 2013, Deliveroo est un service en ligne de livraison de repas collaborant avec 30 000 restaurants et autant de livreurs dans 12 pays et 150 villes. En interne, il comprend un millier de collaborateurs dont une cinquantaine de Data Analysts, la veille stratégique s'étant doté de 14 collaborateurs (seulement 2 peu auparavant). Or la plate-forme connaît une très importante croissance : un facteur 7,5 pour l'activité entre avril 2016 et avril 2017. Pour Hugues Décosse, directeur général de Deliveroo France, il était nécessaire à la fois de disposer d'un datawarehouse centralisée pour réaliser toutes les études marketing et financières indispensables et aussi d'avoir un outil capable de s'adapter à la croissance exponentielle de l'entreprise et des volumes de données.

Pour atteindre ces deux objectifs simultanément, Deliveroo a choisi Snowflake Computing déployé dans Amazon Web Services pour son datawarehouse. Snowflake Computing revendique pour sa technologie une spécificité d'adaptation au déploiement dans le cloud. Si son produit est un SGBD-R/SQL, avec de nombreux connecteurs pour les divers outils de BI, son architecture est spécifique : capacité à intégrer autant les données structurées et non-structurées, administration très automatisée pour garantir une capacité de délivrance en mode « aaS » et, surtout, une capacité à déployer le stockage et le traitement en deux instances différentes.

Une licence strictement à l'usage

En l'occurrence, le stockage est sur l'offre S3 et les traitements dans des instances EC2. Le stockage est peu onéreux mais doit être permanent. A l'inverse, le traitement est plutôt ponctuel mais utilise des instances au coût certain. Pour bénéficier pleinement des avantages du cloud, Snowflake Computing est l'interlocuteur unique de Deliveroo et fait son affaire des relations avec AWS. Le coût d'usage de la technologie est lié d'une part au stockage (revente au prix public AWS sans surcoût) et d'autre part à l'instance de traitement, avec une facturation à la seconde. Deliveroo paye donc son stockage en continu mais ne paye les traitements que lorsque les data analysts utilisent le service effectivement.
Cette architecture « full cloud native » permet des temps de réponse rapides avec une accessibilité mondiale à des informations en temps réel.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    UTILISATION DES COOKIES

    En poursuivant votre navigation sur ce site,
    vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

    Pour en savoir plus, consultez notre politique relative à la vie privée.

    La question du moment
    Avez-vous déjà organisé un hackathon ouvert à des start-ups ou des chercheurs externes ?