Projets

Crédit Agricole : le projet Nice passe ses 450 millions d'euros de Silverlight à Flash

Crédit Agricole : le projet Nice passe ses 450 millions d'euros de Silverlight à Flash

Le projet de refonte du poste de travail virtuel du groupe bancaire échappe à Microsoft pour repasser dans le giron d'Adobe.

PublicitéLe projet de poste de travail virtuel du Crédit Agricole est annoncé avec un budget de 450 millions d'euros. Baptisé Nice, pour « nouvelle informatique convergente évolutive », il n'existait jusqu'à présent que sous forme de démonstrateur utilisant les technologies de Microsoft autour de Silverlight.

Mais le projet Nice sera finalement réalisé sous les technologies d'Adobe selon un communiqué commun de la banque et de l'éditeur diffusé ce 5 juillet 2010.

Le socle technologique reposera ainsi sur Livecycle et Flash Platform interfacé avec les applicatifs en Java.

Le Crédit Agricole s'appuiera sur Logica et SQLI pour mener ce projet d'une durée prévue de cinq ans qui concerne 7000 agences et 20 millions de clients.

Le principe de Nice est d'être totalement indépendant de la machine physique. Chaque utilisateur -client ou agent- bénéficiera du même socle technique et de modules partagés avec des droits variés selon les profils. Cette approche révolutionnaire permet d'envisager de se connecter à un même environnement de travail sans contrainte de lieu ou de plate-forme : un agent pourra ainsi se connecter de chez lui ou de chez un client.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous mis en place des outils pour optimiser l’usage du réseau ?