Stratégie

Claude Molly-Mitton (USF) : « Notre convention reste l'événement majeur de l'écosystème SAP en France »

Claude Molly-Mitton (USF) : « Notre convention reste l'événement majeur de l'écosystème SAP en France »
Claude Molly-Mitton, président de l’USF (Utilisateurs de SAP Francophones), accueillera les participants de la Convention de l’association à Lille les 4 et 5 octobre 2017.

Claude Molly-Mitton, président de l'USF (Utilisateurs de SAP Francophones), présente la Convention de cette association qui se tiendra à Lille les 4 et 5 octobre 2017. Ce sera aussi l'occasion de montrer que le dialogue avec l'éditeur SAP s'est bien renforcé même si certains sujets autour du licencing restent « compliqués ».

PublicitéCIO : Où en est la Convention 2017 de l'USF ?

Claude Molly-Mitton : Elle se déroulera comme prévu les 4 et 5 octobre 2017 à Lille Grand Palais avec en thème fil rouge « L'innovation numérique au service des métiers et des utilisateurs ». L'an dernier, à Nancy, nous avions réuni 1053 visiteurs uniques (1811 en cumulé sur les deux jours) et 87 partenaires, certains partageant des stands. Cette année, nous avons publié notre programme d'ateliers plus tôt et, assez logiquement, nous avons de ce fait davantage d'inscrits que l'an dernier à la même époque.
Les 82 stands disponibles sont vendus depuis Février 2017, plus de six mois à l'avance, ce qui est encore plus tôt que l'année passée. Nous avons dû refuser plus d'une dizaine de partenaires, faute de place, dont des très grands noms. L'un a réussi à tout de même venir en partageant un stand d'un partenaire déjà présent. Chaque année, nous voyons ainsi la clôture des ventes des stands s'avancer. C'est la première fois que tout est bouclé en février !
Il faut admettre que l'écosystème SAP est très dynamique. Et notre convention reste l'événement majeur de cet écosystème en France. Je peux aussi vous annoncer que, en 2018, notre convention se déroulera à la même époque à Lyon.

CIO : Quel sera le programme ?

Claude Molly-Mitton : Nous conservons le même modèle que les années précédentes. Les deux matinées seront réservées aux plénières (si on excepte les ateliers roadmap SAP tôt le second matin). Les après-midis, nous aurons sur les deux jours environ 70 ateliers à base de retours d'expérience. L'essentiel du programme est déjà en ligne.
Le premier jour, nous accueillerons en plénière le célèbre avocat Alain Bensoussan qui nous parlera du droit de l'intelligence artificielle. Denis Pennel, DG de la World Employment Confederation, interviendra ensuite sur « L'impact du numérique sur le travail : Vers une économie sans emploi et à la demande ? ». Enfin, Catherine Barba, fondatrice du Pep's Lab, un observatoire du commerce connecté, conclura cette première matinée.
Le lendemain, la matinée débutera par les ateliers roadmap de SAP, suivis par une intervention de Marc Genevois, Directeur général de SAP France, et la remise des SAP Quality Awards. Le jury de ces prix comprend cette année trois membres du conseil d'administration de l'USF. La seconde matinée permettra à Guy Vallancien, médecin visionnaire, d'intervenir sur le transhumanisme en plaidant pour un humanisme numérique. Puis, cette matinée se terminera comme chaque année par une intervention décalée avec le youtubeur Bruce Benamran, spécialisé dans la vulgarisation scientifique avec son site e-penser.com, qui nous racontera son aventure de youtubeur et partagera avec nous son analyse sur la place des réseaux sociaux dans notre société.

PublicitéCIO : Vous accueillez donc encore une fois la direction de SAP sur votre scène alors que, en ce moment, c'est plutôt la guerre. N'est-ce pas étonnant ?

Claude Molly-Mitton : Non, il n'y a pas de guerre... Il y a juste un sujet compliqué autour de l'évolution du licencing de l'éditeur. Depuis notre lettre ouverte, le dialogue s'est d'ailleurs renforcé. Nous travaillons de manière intense, en direct ou via le SUGEN [le réseau des dirigeants de clubs utilisateurs SAP dans le monde, NDLR]. Bien entendu, le contenu exact de nos échanges reste pour l'heure confidentiel et nous communiquerons lorsque nous aurons abouti à un accord ou une position commune.

CIO : Allez-vous présenter des publications lors de cette convention 2017 ?

Claude Molly-Mitton : Tout à fait. Il n'y aura pas, cette fois, de nouveaux résultats de l'enquête de satisfaction puisque nous voulons conserver un rythme bisannuel. La prochaine aura donc lieu en 2018 et verra ses résultats révélés à Lyon.
Nous publierons à l'occasion de la Convention 2017 notre Livre Blanc sur l'audit de licences réalisé avec le Cigref. Celui-ci sera présenté à l'occasion d'un atelier spécial. Deux autres livrables au moins seront présentés : l'un sur la mobilité, l'autre sur le pilotage des centres de compétences SAP. Deux autres devraient être publiés peu après ou début 2018 sur l'Enterprise Support et sur SAP au sein du service public.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Les petits achats IT s’opèrent-ils autant que possible dans le cadre de marchés-cadres sur catalogues pré-négociés ?