Nominations

Aymeril Hoang a quitté le cabinet de Mounir Mahjoubi

Aymeril Hoang a quitté le cabinet de Mounir Mahjoubi
Aymeril Hoang est resté un an le troisième directeur de cabinet de Mounir Mahjoubi

Ancien directeur de l'innovation de la Société Générale, Aymeril Hoang était devenu le troisième directeur de cabinet de Mounir Mahjoubi. C'est fini.

PublicitéEt de quatre ? Nommé il y a un an, le 13 janvier 2018, l'actuel directeur de cabinet du secrétaire d'État Mounir Mahjoubi, Aymeril Hoang, a démissionné. Il était le troisième dans la fonction depuis le 17 mai 2017, lors de l'entrée au gouvernement de l'ancien président du Conseil National du Numérique. La démission d'Aymeril Hoang, dont le bruit circulait depuis une semaine, a été confirmée par le cabinet du secrétaire d'État. La date exacte de son départ et le nom du quatrième directeur de cabinet du secrétaire d'État en 18 mois n'ont pas encore été communiqués. De même, les projets d'Aymeril Hoang ne sont pas, à ce jour, connus.

Diplômé d'économétrie à l'Université Paris Panthéon Sorbonne et de Droit Public à Paris Assas, Aymeril Hoang est ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de Rennes et agrégé en économie et management. Il a débuté sa carrière dans le secteur public comme conseiller à l'ARCEP (à l'époque ART) avant de s'occuper de télécommunications à la DGCCRF.

Il a ensuite passé cinq ans aux Etats-Unis pour le compte de diverses administrations françaises (Palo Alto, San Francisco, Washington DC). Rentré en France, il a dirigé deux ans une start-up avant de rejoindre le cabinet de Fleur Pellerin. Après quelques mois au sein d'un fonds d'investissements, il était devenu directeur de l'innovation du groupe Société Générale en 2014, poste où il avait été recruté pour devenir directeur de cabinet de Mounir Mahjoubi.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Une attestation d’assurance en responsabilité professionnelle est-elle exigée des fournisseurs dont la défaillance serait préjudiciable ?