Projets

Arcadie adopte une approche agile

Arcadie adopte une approche agile
Matthieu Brunet, co-dirigeant d'Arcadie, considère qu'avec l'agilité la productivité a augmenté et le stress a diminué. (Crédit Photo : DR)

En complément de son positionnement responsable et équitable, le fournisseur d'épices aromatiques biologiques Arcadie a voulu apporter de l'agilité à ses équipes informatique. Pour l'aider, le cabinet SOAT a mis en place un management visuel.

PublicitéQuel lien peut-il y avoir entre des épices aromatiques biologiques et l'approche agile de l'informatique ? A première vue, il n'y en a pas, mais en cherchant du côté d'Arcadie, on en trouve un. La société distribue plus de quatre millions de produits avec ses deux marques phares : Cook et Herbier de France. Positionnée comme responsable, équitable et solidaire, les fondateurs d'Arcadie ont adopté un management original : l'holocratie. Il s'agit d'un mode de gouvernance fondé sur la mise en oeuvre formalisée de l'intelligence collective. Cette approche a fluidifié le processus de décision au sein de la société.

L'entreprise a voulu aller encore plus loin en insufflant de l'agilité dans ses pratiques et en opérant la transformation organisationnelle de son cercle informatique. La contrainte était de pouvoir bénéficier des apports de l'agilité sans perdre ceux de l'holocratie. La société a fait appel au cabinet SOAT, spécialisé dans les méthodes agiles. Un audit de 3 jours a été mené avec des ateliers collectifs et des entretiens individuels.

Un management visuel et une autonomie progressive

A l'issue de ce travail, un consultant a proposé une démarche modulaire et progressive pour accompagner le cercle informatique. Objectif : transformer la somme des individualités en un collectif prenant de meilleures décisions ensemble. Pour cela, il a été mis en place, dans un premier temps, un management visuel pour aligner et clarifier le processus utilisé par l'équipe. Combiné au Daily Kanban Meeting (réunion autour d'un tableau), ce support a permis à l'équipe de se focaliser sur des objectifs communs plutôt qu'individuels.

Dans un second temps, l'équipe informatique est devenue plus autonome sur certaines pratiques agiles comme la priorisation par la valeur, le découpage atomique de projet et la dynamique d'amélioration continue. Au final cette approche s'est révélée payante comme l'indique Matthieu Brunet, co-dirigeant d'Arcadie, « notre petite équipe est maintenant autonome et accro au management visuel ! Notre productivité a augmenté et le stress a diminué ».

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous réalisé un recensement exhaustif de tous les traitements de données nominatives réalisés dans votre entreprise ?