Viadeo
.
toute l'actualité "Biblio"
neswletterenvoyer contactimprimerrss


Mettre en oeuvre le télétravail


Edition du 07/02/2014 - par Bertrand Lemaire
Mettre en oeuvre le télétravail


Le sociologue Philippe Planterose est aussi président de l'association de promotion du télétravail. Il vient de publier aux Editions Eyrolles un guide du télétravail.

Le télétravail est le fait d'effectuer, grâce aux technologies de l'information, en dehors des locaux de son employeur, un travail qui, normalement, devrait s'y dérouler. Il ne concerne donc pas les commerciaux itinérants mais, par contre, le travail en mobilité est, lui, éventuellement inclus dans ce télétravail. Cette pratique reste très marginale en France. Le président de l'Association Française du Télétravail et des Téléactivités, le sociologue Philippe Planterose, vient de publier aux Editions Eyrolles un guide du télétravail qui est la fois pratique et juridique. Mais il est aussi un plaidoyer, garantissant que la moitié des emplois (notamment dans l'informatique) pourrait être basculée en télétravail et que la productivité du télétravailleur peut s'accroître jusqu'à 21%.

L'ouvrage débute logiquement par la définition de ce que l'on entend exactement par « télétravail ». L'auteur passe ainsi en revue le télétravail occasionnel ou régulier, « gris » ou négocié, au domicile ou dans un autre lieu, etc. Suivent les avantages du télétravail, à commencer, bien sûr, par la suppression (ou la réduction) des trajets domicile-travail avec un gain de temps et une baisse du stress importants induits. Le demandeur d'emploi peut aussi créer son employabilité en pouvant proposer ses services à des entreprises éloignées de son domicile sans en changer. Tout un chapitre est consacré aux avantages pour l'employeur, y compris financiers (moins de locaux, résilience face aux grèves dans les transports...).

Le coeur de l'ouvrage est sur la mise en place concrète du télétravail, tant du côté employé qu'employeur. Cette partie est très pragmatique et s'attache aux mille détails à examiner, notamment juridiques.

Mais les aspects juridiques sont surtout étudiés dans une partie dédiée. L'auteur veille à y examiner tous les textes régissant la pratique et à les expliciter. Là encore, l'approche est très pragmatique. Le côté financier d'un accord (individuel ou collectif) de télétravail y est détaillé.

L'auteur a un propos à la fois clair et aisé à lire. Aucun jargon, aucun considérant, ne viennent encombrer le lecteur. Des points précis et des exemples dans des entreprises citées nommément sont mis en valeur dans des encadrés, démontrant ainsi le réalisme du propos. Les annexes apportent des check-lists, des exemples d'accords, etc. Bref, cet ouvrage constitue un ouvrage de référence pour un manager ou un salarié souhaitant mettre en place le télétravail.

Mais la grande faiblesse de l'ouvrage réside dans un aspect pratique pourtant bloquant. L'auteur appelle à travailler « grâce aux technologies de l'information » alors que l'emploi de ces technologies n'est pas évoqué en dehors de considérations juridiques, fiscales et financières. Or la sécurité du poste de travail, la fiabilité des technologies employées, la question de l'accès à Internet en zones rurales, etc. sont autant de sujets qui tétanisent les employeurs et bloquent le déploiement du télétravail. Certes, l'auteur est sociologue et d'autres ouvrages plus techniques peuvent exister. Mais une nouvelle édition avec un co-auteur informaticien serait la bienvenue.


A propos de l'ouvrage

Télétravail : travailler en vivant mieux, par Philippe Planterose (Editions Eyrolles, 247 pages, 20 euros)


Pour acquérir l'ouvrage chez l'éditeur


ACTUALITES
A LA UNE
Chiffres-clés

L'AMRAE publie son panorama pour aider au choix de son SIGR

15/04/2014 - La filière du management du risque continue de se structurer et les entreprises ont donc, en la matière, des exigences c (...)

Carrière

Savoir articuler la culture SI avec la culture achats

17/04/2014 - CIO : Comment expliquez-vous vos différentes orientations, du technique au métier, du privé au public ? (...)

>> Toute l'actualité

AGENDA
Monaco : WIMA - le salon des solutions sans contact
Du mardi 22 avril 2014 au jeudi 24 avril 2014
Grimaldi Forum, 10 avenue Princesse Grace, MC 98000 Monaco

CONTRIBUTIONS

La DMP, l'aspirateur à données comportementales

François de Charon

François de Charon - Parole d'expert

Directeur de la stratégie digitale chez Ysance
Qu'y-a-t-il de commun entre l'ouverture d'une newsletter, le temps passé à consulter un article de presse (...)

Internet des objets : la sécurité plus problématique que sur Internet

Antoine Rizk

Antoine Rizk - Parole d'expert

Vice-président des marchés verticaux chez Axway
Les objets connectés ne gèrent en général pas d'horloge interne. Il en résulte un risque particulier (...)


Les études CIO







CONNEXION AU CIO PDF
E-MAIL :
MOT DE 
PASSE : 
   Mot de passe oublié ?




SONDAGE
Dans votre organisation, la connaissance client/usager repose sur...