Stratégie

Zero Trust : les RSSI en veulent sans savoir comment faire

Zero Trust : les RSSI en veulent sans savoir comment faire
L’approche zero trust de la cybersécurité séduit les RSSI.

Selon le Zero Trust Progress Report de Pulse Secure, les RSSI sont séduits par le concept du zero trust mais manquent d'éclairage.

PublicitéL'éditeur de solutions de cybersécurité Pulse Secure vient de publier la nouvelle édition du Zero Trust Progress Report. Ce baromètre est basé sur l'interrogation de 400 spécialistes de la cybersécurité dans le monde entre août 2019 et janvier 2020. Ses conclusions peuvent paraître un peu paradoxale. En effet, d'un côté, 72 % des organisations prévoient d'implémenter une approche « zero trust » en matière de cybersécurité pour mieux se protéger des cyber-risques. Mais, d'un autre côté, 47 % ont de sérieux doutes sur leur capacité à mettre en oeuvre une telle approche.

Pour 40 % des répondants, les ouvertures diverses du SI et libertés données aux utilisateurs constituent le véritable premier facteur de cyber-risque : accès partenaires non-sécurisés, appareils mobiles, privilèges d'accès trop permissifs, shadow IT... 43 % ont des difficultés à sécuriser correctement le BYOD, 45 % s'inquiètent de la sécurisation du cloud et 70 % aspirent à améliorer leurs systèmes de gestion des identités.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Avez-vous mis en œuvre des outils de partage d’APIs ?