Business

Quel directeur va remporter le gâteau du Big Data ?

Quel directeur va remporter le gâteau du Big Data ?

Pour l'instant, il est difficile de savoir qui, à l'étage de la direction, va remporter le gâteau du Big Data. Si les DSI veulent l'emporter, ils devront se concentrer sur l'innovation business et non pas sur la technologie. Nos confrères américains de CIO.com ont enquêté.

PublicitéBeaucoup d'entreprises se demandent: « Qui devrait diriger la gestion des données et les fonctions d'analyse dans l'entreprise? » La réponse n'est pas nécessairement le DSI. Bien que le « I » dans DSI signifie « information », de nombreuses sociétés agissent comme si cela signifiait « infrastructure », de sorte qu'ils n'ont pas confié au DSI la responsabilité des données de l'entreprise.

Nous avons récemment effectué un sondage auprès de 86 cadres supérieurs de 53 sociétés. Seulement 31 % de ces cadres ont nommé le DSI comme le responsable de leurs initiatives Big data; 58 % ont cité d'autres cadres dirigeants, comme le DAF, le directeur opérationnel ou le directeur marketing. En outre, 48 % des entreprises ont indiqué qu'elles avaient engagé ou prévu d'embaucher un Directeur des Données (CDO, Chief Data Officer) pour s'en occuper.

Mais, dans ce cas, qu'est devenu le DSI?

Paysage instable

La bonne nouvelle est que rien n'est actuellement stable et gravé dans la pierre en matière de responsabilité des données. Un DSI intelligent a donc encore une chance. Les entreprises ont du mal à développer une stratégie cohérente concernant autant les données que leur analyse. Et elles se demandent si cette stratégie ne devrait pas être axée sur la technologie ou bien au contraire sur l'activité métier.

Par exemple, Wall Street et les émetteurs de cartes de crédit, longtemps à l'avant-garde de la gestion des données et des analyses, ont été des précurseurs dans la définition du rôle du directeur des données. Mais, maintenant, elles doivent reconnaître que, bien que les CDO aient été efficaces pour satisfaire aux exigences réglementaires, ils n'ont pas encore établi de leadership et de vision sur les données de l'entreprise et de la stratégie d'analyse. Ces sociétés demandent : « Qui va prendre la tête de notre stratégie d'entreprise concernant les données? » Un flou demeure.

Beaucoup de cadres supérieurs disent que les DSI ont été (...)

Lire la suite dans CIO.PDF 74

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des solutions d’analyse comportementale capables d’identifier des activités suspectes, qu’elles émanent de l’extérieur ou de l’intérieur ?