Nominations

Paul Sherratt nommé DSI de Vinci Immobilier

Paul Sherratt nommé DSI de Vinci Immobilier
Formé au Royaume-Uni, Paul Sherratt y a fait une carrière alternativement avec la France.

Jusqu'à présent chez Edenred, Paul Sherratt obtient son premier titre de DSI en rejoignant Vinci Immobilier.

PublicitéFiliale du groupe Vinci, Vinci Immobilier est une entreprise de promotion immobilière (logements, résidences gérées, bureaux, commerces...), avec des services connexes, qui génère près de 1,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Cette entité vient de nommer un nouveau DSI, Paul Sherratt. Celui-ci obtient ainsi le titre de DSI pour la première fois après une déjà longue carrière, alternativement en Grande Bretagne et en France.

Diplômé d'un master en électronique et gestion de l'Imperial College London, il a débuté sa carrière chez Safran au Royaume-Uni dans le design de cartes électroniques (1990-1993). Il a alors été recruté par Nortel en France comme responsable de projet dans l'unité GSM/UMTS et il va y évoluer jusqu'en 2009 à différents postes jusqu'à devenir directeur technique. Il cofonde alors Mobile-Spot, un éditeur d'applications mobiles. De 2010 à 2013, il est devenu directeur R&D chez Oberthur Technologies avant de reprendre la tête de Mobile-Spot. Proxama, un éditeur de solutions de paiement et de gestion de programmes de fidélité basé à Norwich, l'a alors recruté comme directeur technique (2014-2015).

Revenu en France, Paul Sherratt a pris la responsabilité du patrimoine applicatif d'Edenred et a assuré l'adoption des méthodes agiles pour l'ensemble des 70 applications. Il était à ce poste quand Vinci Immobilier l'a recruté.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des technologies d’intelligence artificielle en complément de vos systèmes de collecte et d’analyse d’événements (SIEM) pour identifier des événements suspects ?