Nominations

Nicolas Ayache obtient le Prix Microsoft 2008

Nicolas Ayache obtient le Prix Microsoft 2008

Le pionnier de l'analyse informatique de l'imagerie médicale est récompensé par la Royal Society et l'Académie des Sciences.

PublicitéLe 20 octobre prochain, Nicolas Ayache, directeur de recherche à l'INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) recevra le Prix Microsoft 2008 (d'un montant de 250 000 euros) décerné par la Royal Society (Londres) et l'Académie des Sciences (Paris). Créé en 2006 par ces deux institutions avec le soutien de Microsoft Research, ce prix récompense un chercheur ayant oeuvré au progrès scientifique grâce à l'informatique. Né en 1958, Nicolas Ayache est ingénieur de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne et docteur es Sciences. Il a une longue carrière d'enseignant, de chercheur et de directeur de thèses depuis son entrée à l'Inria en 1981. Il dirige actuellement le laboratoire Inria/Asclepios sur le site de Sophia Antipolis. Il a également créé les rencontres annuelles internationales Miccai (Medical Image Computing and Computer-Assisted Intervention) et il est rédacteur en chef de la revue Medical Image Analysis, qu'il a co-fondé en 1996. Enfin, Nicolas Ayache participe à de nombreux conseils scientifiques dans des entreprises ou des institutions publiques de recherche. Un pionnier de l'analyse informatique en imagerie médicale Nicolas Ayache est reconnu comme un pionnier de l'analyse informatique en imagerie médicale. Parmi ses travaux, citons la cartographie « 4D » (spatiotemporelle, avec suivi des évolutions 3D) des lésions de la sclérose en plaques, la cartographie 3D des sillons profonds du cerveau, l'assistance en réalité augmentée pour certaines interventions chirurgicales (cerveau, système digestif)... « Mon but est de construire à partir des images médicales de chaque patient une modélisation informatique de ses organes et de leur pathologies afin de créer un patient virtuel (ou patient numérique) suffisamment réaliste pour guider le diagnostic ainsi que le choix, la planification et l'application d'une thérapie » a expliqué le récipiendaire. La modélisation se base sur des examens de plusieurs types : scanner à rayons X, imagerie par résonance magnétique nucléaire, échographie, radiographie scintigraphique, endoscopies... La Royal Society et l'Académie des Sciences ont toutes deux salué la portée exceptionnelle des travaux de Nicolas Ayache dans les progrès de la médecine par l'informatique.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Disposez-vous de solutions pour surveiller et filtrer le trafic Web sur vos réseaux, type SWG (Secure Web Gateway) ?