Projets

Melun Val de Seine simplifie sauvegarde et gestion des données

Melun Val de Seine simplifie sauvegarde et gestion des données
La Communauté d'Agglomération Melun Val de Seine a hérité son SI de 14 communes différentes

La communauté d'agglomération Melun Val de Seine a fait d'une pierre deux coups en simplifiant la gestion des données et de sa sauvegarde. En optant pour Rubrik, la collectivité s'est mis en ordre de marche pour aller vers le cloud.

PublicitéVingt communes de Seine et Marne ont décidé de se réunir en communauté d'agglomération sous l'appellation Melun Val de Seine. En charge de plusieurs actions, collectes des déchets, bus scolaires, la culture, le sport, la CAMVS (Communauté d'Agglomération Melun Val de Seine) dispose d'une infrastructure IT en conséquence : des bases de données Oracle, des serveurs virtuels Windows et Linux, ainsi que des serveurs physiques Windows.

En matière de sauvegarde, l'infrastructure était assez disparate. La direction mutualisée des systèmes d'information (DMSI) de l'agglomération doit composer avec une infrastructure héritée de 14 municipalités pour qui elle intervient. La CAMVS souhaitait donc trouver une solution pour à la fois améliorer la sauvegarde et simplifier la gestion des données.

La volonté d'avoir une solution unique

Parmi les contraintes, Emmanuel Chadoutaud, responsable de l'infrastructure mutualisée de la CAMVS, explique dans un communiqué, « nous ne voulions pas acquérir séparément du hardware et des solutions logicielles, car cela aurait créé de multiples contrats et services ». Une solution unique a donc été privilégiée en l'occurrence celle de Rubrik.
Intégrée en moins d'une heure, la plateforme Rubrik a permis rapidement à la communauté de gérer l'ensemble des données sur un même écran. Elle a été déployée sur l'ensemble de l'infrastructure détaillée précédemment. Sur la partie sauvegarde, les gains sont au rendez-vous, assure Emmanuel Chadoutaud, « nous passions auparavant deux heures par jour à gérer nos anciennes solutions de sauvegardes. Avec Rubrik, cinq minutes suffisent ».

En terme de performance, les sauvegardes sont trois fois plus rapides et le temps de restauration a été ramené de 48 à 16 heures. Le passage à un service unique de sauvegarde a permis de réduire les coûts de de maintenance par trois. L'optimisation de la gestion des données est un autre avantage de cette évolution, en permettant « de gérer nos données de façon centralisée et uniformisée, machines virtuelles, serveurs physiques databases, serveurs fichiers et plus encore », assure Emmanuel Chatoudaud. La CAMVS regarde avec attention la possibilité de migrer une partie de ses sauvegardes sur le cloud de Google, Amazon et Microsoft, à travers la solution Rubrik.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Sauvegardez-vous les données de vos applications en mode SaaS ?