Technologies

Mainframe not dead

Mainframe not dead
Les investissements dans le mainframe se poursuivent et s’amplifient.

Selon une étude menée par le cabinet Vanson Bourne pour Compuware, les investissements dans le mainframe demeurent importants.

PublicitéIl ne faut pas enterrer trop vite le mainframe. C'est du moins ce qu'indiquent une étude menée par le cabinet Vanson Bourne sur la demande de Compuware. Selon celle-ci, 41 % des entreprises vont augmenter la vitesse de déploiement de nouvelles fonctionnalités dans les mois à venir contre 38 % pour le hors mainframe. Il n'est pas dit dans l'étude si cette vitesse n'était pas très faible pour les mainframes en regarde du hors-mainframe dans les mois précédents. 47 % des répondants jugent cependant que le mainframe n'a jamais autant porté d'applicatifs stratégiques.

Il est vrai que la quasi-unanimité (97% des répondants) se fait autour de l'opinion selon laquelle l'IT est sous pression pour accélérer la mise sur le marché d'innovations logicielles. De ce fait, 95% des répondants veulent adopter des pratiques de développement mainframe modernes afin d'accélérer la livraison et l'innovation logicielle. 52% des organisations ont ainsi adopté le DevOps mainframe et 42% des méthodes agiles pour la développement.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Savez-vous mesurer les niveaux de service réels pour les comparer aux engagements et SLAs ?