Business

Lise Charmel entraîné dans un redressement judiciaire par un ransomware

Lise Charmel entraîné dans un redressement judiciaire par un ransomware
Le manque à gagner estimé à cause de la mise à l'arrêt forcé des systèmes informatiques de Lise Charmel est évalué à plusieurs millions d'euros.

Le spécialiste en lingerie fine Lise Charmel a été frappé par un ransomware en novembre dernier qui a chiffré les postes de travail et paralysé son activité. La société lyonnaise s'est placée en redressement judiciaire le 27 février 2020 le temps de récupérer.

PublicitéCoup de chaud pour Lise Charmel. La société lyonnaise spécialisée dans la lingerie fine s'est placée au redressement judiciaire le 27 février 2020 auprès du tribunal de commerce de Lyon. Cette décision a été prise suite aux difficultés rencontrées par le groupe très fortement déstabilisé depuis le 8 novembre 2019 suite à une cyberattaque. « Le matin du 8 novembre dernier, à 7 heures, les salariés du service logistique ont trouvé leurs postes cryptés », a explique au magazine Salade Lyonnaise le directeur général de Lise Charmel Olivier Piquet.

Tous les fichiers et données du groupe ont été pris en otage avec à la clé de la part des cyberattaquants une demande de rançon que la société a refusé de payer. En tout, 1 150 collaborateurs au niveau mondial - dont 400 dans le Lyonnais - ont été bloqués, sachant que l'activité a repris partiellement en décembre avant un retour à la normale en janvier. Le manque à gagner estimé à cause de la mise à l'arrêt forcé des systèmes informatiques de Lise Charmel est évalué à plusieurs millions d'euros. Cette cyberattaque pourrait avoir été menée depuis l'Europe de l'Est

Ce placement en redressement judiciaire intervient au moment où le groupe doit faire face au problème lié au coronavirus avec pas moins de la moitié de son chiffre d'affaires réalisé à l'étranger sur un total d'environ 60 millions d'euros.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Utilisez-vous des technologies de virtualisation des données ?