Business

Les entreprises allemandes qui innovent essuient des échecs

PublicitéD'après une étude menée par l'institut de recherche sur l'innovation (IAI) de Bochum, quinze projets sur seize n'aboutissent pas. Seul, un projet dit « innovant » est assuré d'un succès commercial. Parmi, les causes évoquées figurent : la stratégie de développement orientée exclusivement sur l'aspect technologique, le manque de connaissance du marché, ou encore le surdimensionnement de la technologie. Conséquences : les délais ne sont pas respectés et les coûts augmentent. Or, les entreprises concentrent souvent leurs ressources d'innovation sur des projets qui ne parviendront jamais sur le marché ou seront de véritables "flops". Parallèlement, les "bonnes idées" ont de fortes chances de ne jamais franchir le cap du développement. Seulement 13% des projets innovants développés par les entreprises atteignent le stade de la commercialisation. Et la moitié de ces nouveaux produits lancés sur le marché remporteront, au moins en partie, un certain succès commercial. Donc au total, seulement 6% des projets innovants développés "officiellement" par les entreprises deviennent un succès commercial.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Pouvez-vous déborder dans le cloud en cas de besoin ponctuel de capacités de calcul ?