Stratégie

Le Ministère des Armées lance son premier Forum de l'Innovation

Le Ministère des Armées lance son premier Forum de l'Innovation
Yasmine-Eva Farès-Emery, nouvelle Porte-Parole du Ministère des Armées, a présenté le Point Presse du 15 Novembre 2018.

Le point-presse du Ministère des Armées du 15 Novembre 2018 a été largement consacré à la nouvelle Agence pour l'Innovation de Défense et au Forum Innovation Défense du 22 au 24 Novembre 2018 à Paris.

PublicitéLe Ministère des Armées organise régulièrement des points presse destinés à couvrir son actualité. Le 15 Novembre 2018, à côté du retour en exploitation du porte-avion Charles-De-Gaulle après dix-huit mois de travaux et de la visite de la ministre Florence Parly à Station F le 16 Novembre, le sujet dominant a été la nouvelle Agence pour l'Innovation de Défense, dirigée par Emmanuel Chiva. En particulier, cette agence organise le premier Forum Innovation Défense du 22 au 24 Novembre 2018 à Paris, le samedi étant un jour particulier avec ouverture au grand public (sur inscription préalable dans tous les cas). Emmanuel Chiva, témoignera sur la conférence OpenDSI : la DSI à la recherche de l'innovation organisée par CIO le 20 Novembre 2018 à Paris.

« Innovation et audace sont les garants de notre indépendance » a plaidé Emmanuel Chiva. Pour lui, que l'innovation soit à la mode ne signifie pas que ce soit une mode. Elle est partout au sein de la Défense Nationale, quand on créé un sous-marin ou au sein des chaque unité opérationnelle. Mais elle ne peut plus être similaire aux anciennes pratiques. En effet, l'État ne contrôle plus toute une série de domaines jadis régaliens, de la communication aux lanceurs spatiaux. L'innovation, même intéressant les armées, est ainsi largement financée par le secteur privé. Pour Emmanuel Chiva, l'enjeu est donc de « capturer l'innovation » car « quand une technologie est mature et disponible, elle l'est pour tout le monde. »

Une fédération de multiples initiatives

Avec une centaine de personnes et un budget de 1,2 milliard d'euros, l'Agence n'a cependant ni la vocation ni les moyens de réaliser toute l'innovation nécessaire à la Défense. Par contre, elle se doit de piloter les démarches d'innovation, qu'il s'agisse de capturer l'innovation civile pouvant être utile aux forces comme de planifier les longs cycles d'innovation ou d'animer l'innovation participative voire ouverte. Emmanuel Chiva l'avait détaillé lors de son interview. l'Agence se doit aussi d'être un guichet unique pour les innovateurs, afin de les guider au sein des arcanes du Ministère comme de les aider à protéger les innovations. Non seulement Emmanuel Chiva reconnaît volontiers qu'il y a des « chocs de culture » entre la nouvelle agence et les services du ministère mais il les revendique.

PublicitéService à compétence nationale (SCN) rattaché au Délégué Général à l'Armement, l'Agence pour l'Innovation de Défense ne sera pleinement opérationnelle qu'au 1er janvier 2019. Son plan d'orientation sera publié au printemps 2019. Parmi ses futurs outils, l'Agence va créer l'Innovation Défense Lab (qui remplace et étend le DGA Innovation Lab). Cette structure va organiser des hackatons et estimer la maturité de technologies pour décider (ou non) de déclencher des expérimentations. Un lieu plus ouvert que l'Hexagone (le siège du Ministère des Armées à Paris Balard) devrait bientôt voir le jour, précisément pour pouvoir recevoir des innovateurs. Par contre, pour l'instant du moins, il n'est pas prévu que l'Agence se transforme en incubateur et prenne des participations dans des start-ups.


La nouvelle identité visuelle de l'Agence pour l'Innovation de Défense a été présentée par son directeur, Emmanuel Chiva.

L'innovation dans la Défense est évidemment très large. Le Forum Innovation Défense sera ainsi l'occasion de voir des démonstrations du Flyboard de Franck Zapata, un véhicule volant mono-personnel, ou de drônes. On y verra aussi un nouveau type de gilet pare-balle, l'Air Shock Absorber, qui vise non seulement à arrêter un projectile mais aussi à disperser l'énergie cinétique afin d'éviter les lésions sur les organes profonds. Mais le numérique est un domaine particulièrement riche. Présenté par la société Scalian, le programme RAFT (Réalité Augmentée pour le Fantassin) vise à la mise au point d'un casque de réalité augmentée permettant d'afficher les informations tactiques sans nuire à la perception de l'environnement ou à la manipulation de l'armement. Le casque dispose également d'une caméra thermique pour enrichir la vision de l'environnement.

Ne pas oublier les ressources humaines de demain

Le forum sera aussi l'occasion d'organiser des speed-testings destinés aux lycéens et étudiants pour leur présenter 21 métiers de la Défense. Ces speed-testings reposeront sur des activités ludiques comme des simulateurs mais permettront aussi de discuter avec des professionnels. L'objectif n'es pas directement de recruter mais de faire découvrir ces métiers pour que, demain, les jeunes aient envie de candidater.

Emmanuel Chiva, Directeur de l'Agence pour l'Innovation de Défense, témoignera sur la conférence OpenDSI : la DSI à la recherche de l'innovation organisée par CIO le 20 Novembre 2018 à Paris.

Partager cet article

Commentaire

Avatar
Envoyer
Ecrire un commentaire...

INFORMATION

Vous devez être connecté à votre compte CIO pour poster un commentaire.

Cliquez ici pour vous connecter
Pas encore inscrit ? s'inscrire

    Publicité

    Abonnez-vous à la newsletter CIO

    Recevez notre newsletter tous les lundis et jeudis

    La question du moment
    Vos collaborateurs disposent-ils d’outils de communication unifiés permettant de les joindre où qu’ils soient ?